Home / News / Evenements / Black is beautiful

Black is beautiful

Les liens entre l’Afrique et la Belgique sont étroits. Au cinéma aussi : des documentaires de Thierry Michel, observateur privilégié du Congo à Viva Riva en passant par Les Rayures du Zèbre, Wasteland ou Black qui s’annonce comme un des chocs de l’année, le cinéma belge marche depuis longtemps main dans la main avec l’Afrique.

 

Marc Zinga, Denis M’Punga, Babetida Sadjo (nominée aux prochains Ensors du cinéma… flamand) sont là pour le rappeler brillamment. Et ils ne sont pas les seuls à captiver l’attention des cinéphiles belges.

 

Pas étonnant dès lors que l’imposante communauté africaine de Bruxelles ait désormais droit à son festival de cinéma.

Si l’Afrique est vaste et multiculturelle par excellence, le Festival International du Film Africain de Belgique, en sigle FIFAB, se focalise sur le cinéma de l’Afrique noire. Le festival du film méditerranéen prenant en charge la partie nord du continent.

L’objectif de cette manifestation est clairement la promotion et la mise en valeur des productions cinématographiques et audiovisuelles africaines auprès d’un public de professionnels. Mais il s’adresse également aux réseaux associatifs et au grand public.

 

Nkosi Coiffure” de Frederike Migom

 

Le FIFAB propose un coup de projecteur sur une réalité encore méconnue, celle des œuvres des originaires d’Afrique vivant en Belgique. Domicilié à Matonge, le quartier africain de Bruxelles, le festival mettra en lumière les faiseurs d’images, qui ont à cœur d’illustrer la réalité plurielle de la capitale de l’Europe.

Cette deuxième édition s’intitule « Matonge fait son Cinéma ». Elle se déroulera durant le weekend du 18 au 20 septembre 2015, au Théâtre Molière à Ixelles et présentera un programme diversifié, malgré la brièveté de l’évènement (3 jours, donc).

 


Côté films, le FIFAB propose un mini rétrospectif du court métrage belgo-africain, un coup de cœur au documentaire africain… au féminin, ainsi qu’une leçon de Cinéma donnée par la Marraine de l’Édition 2015, Monique Mbeka Phoba, réalisatrice, productrice et poétesse belge d’origine congolaise qui a consacré 20 ans de sa vie à la réalisation de documentaires et à la tenue d’un festival de films à Cotonou, la capitale du Bénin, où elle a résidé 13 ans.

Après avoir achevé en 2010 un master en écriture de scénario à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain-la-Neuve, elle a réalisé sa première fiction Sœur Oyo (photo d’ouverture). Elle a aujourd’hui une filmographie d’une dizaine de films, à travers lesquels se remarque son intérêt pour des thématiques historiques en rapport avec le Congo.

En tant que Marraine de l’Édition 2015, elle présentera donc une leçon de cinéma sur ses thèmes de prédilection, la colonisation et l’indépendance, vus à travers 6 films produits en Belgique, relativement récemment.

 

En plus des films, on aura droit à des débats aux thématiques fortes : « L’acteur noir absent des écrans blancs” (c’est heureusement de moins en moins vrai), ou « Nollywood (NDLR. le Hollywood nigérian), ses héritiers et son cousin »

 

 

Cependant, une des grandes fiertés de cette Édition, est de cumuler 2 avant-premières mondiales : « Abeti Masikini, le combat d’une femme », œuvre conjointe de Laura Kutika et Ne Kunda Nlaba sur une des grandes stars féminines de la chanson congolaise et pour finir, « Villa Matata » (photo), la dernière réalisation de Ronnie Kabuika, l’électron libre du cinéma congolais, qui fera tout spécialement le déplacement depuis le Congo pour venir la présenter.

 

AU PROGRAMME

 

Vendredi 18/09

SOIRÉE D’OUVERTURE

16H30-18H00 : Animation de rue par « Le Ballet International Africain ».

18H30 : Ouverture des portes.

19H00 : Discours de bienvenue.

Performance poétique de Nganji.

Défilé de mode avec « La Folie du Wax », de Julie Kabasela.

Musiques & danses africaines.

 

SOIRÉE « MATONGE FAIT SON CINEMA » !

 

20H00 : AVANT-PREMIÈRE Belge et Européenne : “Nkosi Coiffure” de Frederike Migom (photo ci-dessous).

Rencontre avec la réalisatrice et son équipe.

20H40 : “Matonge, quartier africain au cœur de l’Europe”, de Pat Patoma et Abel Pulusu Homban. Rencontre avec les réalisateurs.

21H45 : Spectacle de danses.

23 H30 : Clôture.

 

 

 

Samedi 19/09

Matinée : “LEÇON DE CINÉMA” de Monique Mbeka Phoba.

9H30 : Petit-déjeuner.

10H00: “Monique Mbeka Phoba”, un portrait filmé d’Issaka Compaoré.

10H40: Projection de “Sœur Oyo”, le dernier film de Monique Mbeka Phoba, marraine de l’évènement.

11H15 : “La Leçon de cinéma” de Monique Mbeka Phoba.

Thème : La colonisation et l’indépendance du Congo, à travers 6 films produits en Fédération Wallonie/Bruxelles et en Flandre.

 

12H00 : Pause.

Après-midi : “NOLLYWOOD, SES HÉRITIERS ET SON COUSIN”

13H00 : Projection des films de Afrikan Diaspora Cinéma “Film surprise!” et “In da shop” En présence des réalisateurs et du producteur.

13H30 : Projection du film : “Romano Daking, Les pas vers sa destinée”, de Bravo SKS Ngoma. En présence du réalisateur.

15h00 : Projection du film : “ Brothers”, d’Azubuike Erinugha. En présence du réalisateur.

17h00 : Débat : Nollywood, ses héritiers Afropéens et son cousin congolais : le film Maboke.

Avec Philippe Liondjo, Thierry Luse, Ronnie Kabuika, Hermen Kaba et Roch Bokabela Bodo.

 

19H30 : Pause.

Soirée : RIRES & SOURIRES

 

 

20H30 : AVANT-PREMIÈRE BELGE : “ Une affaire de mini-jupe”, de Paulin Tadadjeu Dadjeu. En présence du réalisateur et l’acteur principal.

21H30 : AVANT-PREMIÈRE MONDIALE : “Villa Matata”, de Ronnie Kabuika.

En présence du réalisateur

 

 

Dimanche 20/09

Matinée : Mini rétrospective de courts-métrages

10H00 :  « Lula », de Ladi Bidinga aka Shala Kasayi.

« S’il te plait, non!  » de Kis’ Keya.

« Condamné », de Nganji.

« Nella Mutu », de Francisco Luzemo (photo)

« Maman(s) « , de Maïmouna Doucoure.

« Nkosi Coiffure », de Frederike Migom.

11h45 : Débat : Femmes d’origine africaine dans le cinéma belge et de la diaspora.

14H00 : Projection du film : ”La souffrance est une école de sagesse”, d’Ariane Astrid Atodji.

15H15 : Projection du film : ”Rumeurs du Lac”, de Wendy Bashi.

16H15 : Projection du film : ”L’Autre en moi”, de Fatou Kande Senghor.

17H30 : Mata-Mata & Pili-Pili, de Tristan Bourlard.

18H30 : Débat : « L’acteur noir absent des écrans blancs ».

 

SOIRÉE : MUSIQUE ET HISTOIRES DE MUSIQUE

20H10 : AVANT-PREMIÈRE MONDIALE : « Abeti Masikini, le combat d’une femme », de Laura Kutika et Ne Kunda Nlaba.

21h15 : « Tango Negro, les racines africaines du tango », de Dom Pedro.

CLÔTURE

 

 

Regardez aussi

Week-end du doc

L’alléchant programme du Week-end du Doc

Du jeudi 16 au dimanche 19 novembre aura lieu un peu partout à Bruxelles et …