Home / News / Tournages / Amélie et son Drôle de père

Amélie et son Drôle de père

Au début de ce mois a commencé en Belgique le tournage de Drôle de Père, deuxième long métrage d’Amélie Van Elmbt.

Vous vous souvenez de cette jeune femme ? Mais si, voyons…

 

Sur fonds propres, elle avait filmé durant deux semaines un premier long métrage avec deux acteurs assez exceptionnels : Alice de Lancquesaing et David Murgia. L’histoire de deux jeunes adultes qui se croisent en faisant du stop et vont faire un bout de chemin ensemble. L’une part rencontrer un artiste qui la fascine, l’autre n’a rien de précis à faire, sinon profiter de la vie et de ses petites joies imprévisibles. Résultat : une sélection à Cannes, section Acid et une sortie en salles.

 

 

Depuis lors, Amélie peaufine un scénario qu’elle rêvait de tourner avec sa propre fille.
Cette année, il a été validé par Jean-Pierre et Luc Dardenne. Conséquence assez inattendue : Drôle de père sera le premier long métrage de fiction majoritairement produit en Belgique par les Films du Fleuve hors les films des frères. Une nouvelle voie explorée par la structure liégeoise sous la houlette de Delphine Tomson.

 

Deux personnages principaux pour ce deuxième long : Antoine et Elsa. Un père et sa fille… qui ne se connaissent pas.

 

Après cinq années d’absence où il a voyagé pour étudier la cuisine, Antoine revient à Liège, dans l’optique d’ouvrir un restaurant. Mais le retour s’avère plus difficile que prévu, car il apprend que l’état de santé de sa mère s’est aggravé. Submergé de remords, Antoine se met alors à penser à Camille, la femme qu’il a aimée et… la mère de leur petite fille,Elsa, qu’il n’a jamais rencontrée.
Prenant son courage à deux mains, il se décide à aller la voir.
Mais lorsqu’il frappe à sa porte, Camille est sur le point de partir pour un voyage d’affaires important. Elle guette l’arrivée de la baby-sitter qui tarde. Hyper pressée, Camille demande à Antoine d’attendre la baby-sitter pour ne pas rater son avion.
Pris au dépourvu, le jeune homme accepte, bien loin de s’imaginer que la baby-sitter ne jamais de ses nouvelles et qu’il se retrouvera seul face à sa fille pendant trois journées d’été.

 

Sur le thème assez universel de la paternité, Amélie et son script doctor Matthieu de Braconier ont écrit une histoire pleine de charme et de fantaisie qui ne sombre jamais dans le pathos tout en parlant de sentiments essentiels. Le film progresse ainsi de petites joies en grandes surprises poussant le père et la fille à se découvrir… même si Antoine se garde bien de révéler son secret à la fillette.

 

 

Pour cette première expérience entièrement développée dans un cadre professionnel, Amélie s’est entourée d’une solide équipe technique et a convaincu, pour mener le casting, un talent français : Thomas Blanchard incarne Antoine et c’est une très bonne nouvelle pour tous ceux qui l’ont vu, époustouflant, dans Préjudices d’Antoine Cuypers.

 

 

 

 

Regardez aussi

Veerle Baetens dans un thriller anglophone

Veerle Baetens fera partie de la distribution de Rabbit, un thriller psychologique de l’auteur-réalisateur australien …