Home / News / Evenements / Le Be Film Festival fête le cinéma belge

Le Be Film Festival fête le cinéma belge

Pour la déjà 13e fois, le Be Film Festival profite de l’atmosphère festive de la fin d’année pour célébrer le cinéma belge dans toute sa diversité, et jeter un oeil dans le rétro de l’année écoulée, tout en anticipant 2018. 

Du 19 au 24 décembre, Bozar et Cinematek vibreront aux couleurs du cinéma noir jaune rouge. Pas moins de 22 longs métrages au riche programme de ce rendez-vous de fête. Parmi ceux-ci, trois avant-premières d’exception.

Une ouverture cinématographique et musicale!

En ouverture le 19 décembre, le Festival vous proposera de découvrir en avant-première Une part d’ombre, le premier film de Samuel Tilman, objet de notre avant-dernière capsule, et qui sortira au printemps prochain. Au générique du film, on retrouve une pléiade d’acteurs belges de talent, Fabrizio Rongione en tête, autour duquel gravitent Natacha Régnier, Myriem Akheddiou, Christophe Paou, Yoann Blanc, Erika Sainte, Steve Driesen, et… Baptiste Lalieu, alias Saule, qui proposera un concert exceptionnel à l’issue de la projection.

UnePartDOmbreCouple

Avant-premières

Le Festival proposera deux autres avant-premières. Le 22 décembre, vous pourrez découvrir le film inédit Méprises de Bernard Declercq (Control X), l’histoire d’un trio amoureux forcément agité, avec dans les rôles principaux le décidément très présent Fabrizio Rongione, Moana Ferré, et l’acteur français Pascal Greggory, qui prendra d’ailleurs part à cette avant-première aux côtés du réalisateur et des comédiens belges.

Autre film présenté en avant-première, La Part Sauvage de Guérin van de Vorst, objet de notre toute dernière capsule, découvert à Namur en octobre dernier. Rendez-vous le 23 décembre à Bozar.

Masterclass d’exception

Le vendredi 22 décembre, dans la foulée de la projection de son dernier film, Home, le Be Film vous invite à une masterclass exceptionnelle avec la réalisatrice Fien Troch, qui parraine d’ailleurs cette édition du Be Film, et qui dévoilera les coulisses de son cinéma (Unspoken, Kid, Home). Un cinéma âpre et puissant, l’un des auteurs les plus marquants du cinéma belge contemporain.

Une pluie de films belges

Fin d’année oblige, on en profite pour faire le bilan des sorties de l’année, et la programmation du Festival offre un précieux retour en arrière sur la riche année du cinéma belge. Jugez plutôt, vous pourrez revoir: Chez Nous, Dode Hoek, Cargo, Insyriated, Tueurs, Au-delà des mots le cinéma de Joachim Lafosse, My First Highway, Le Fidèle, Noces, Paris Pieds Nus, Le Ciel Flamand, En amont du fleuve, Enfants du Hasard, Le Passé devant nous, Spit’n’Split, et enfin le 24 décembre, le Père Noël vous invite à redécouvrir en famille Bigfoot Junior!

50/50, 50 ans de cinéma belge

Le Be Film Festival s’inscrit évidemment dans l’opération lancée en mai dernier pour célébrer 50 ans d’aides publiques au cinéma belge, et diffusera, en présence des réalisateurs, deux films phares de cette rétrospective: La Raison du plus faible de Lucas Belvaux et La Vie Sexuelle des Belges de Jan Bucquoy.

 

Notons enfin que le Festival n’oublie pas les courts métrages, avec une programmation qui s’annonce hot, « Le sexe dans sous ses états », rien que ça, le jeudi 21 décembre.

Pour retrouvez toutes les infos pratiques et les horaires, rendez-vous sur le site du Festival!

 

Regardez aussi

AreYouSeries

Fans de séries, Are you series? est de retour dès ce jeudi!

Are You Series?, le premier festival dédié aux séries télévisées en Belgique, est de retour …