Home / News / Coming soon / Clap de fin pour « Escapada », premier long de Sarah Hirtt

Clap de fin pour « Escapada », premier long de Sarah Hirtt

Sarah Hirtt a achevé la semaine dernière le tournage de son premier long métrage, Escapada, une tragicomédie familiale dont le personnage principal est une fratrie déchirée par ses ambitions contradictoires. 

L’histoire

Une fratrie déchirée par la vie se retrouve en Espagne autour d’un petit héritage familial. Gustave, le transporteur au bord de la faillite, Jules le militant anarchiste, et Lou, la cadette perdue entre ses deux frères et ses envies d’ailleurs. Chacun a sa vision du monde et des projets pour cet héritage qui va réveiller les contentieux familiaux et les fantômes du passé.

La réalisatrice

En 2012, Sarah Hirtt réalise En attendant le dégel, un court métrage effectué dans le cadre de ses études en réalisation à l’INSAS. Le film est nominé pour le Magritte du meilleur court métrage et également primé à Cannes.

En 2014, elle réalise un premier court métrage professionnel, Javotte. En 2015, le scénario d’Escapada est sélectionné pour participer à l’Atelier Grand Nord. Le tournage, qui a majoritairement eu lieu en Espagne, vient donc de s’achever la semaine dernière.

Le contexte

Déjà dans En attendant le dégel, Sarah Hirtt se penchait sur la question des relations problématiques entre frères et soeurs, s’interrogeant sur ces liens si particuliers entre des êtres qui ne se sont pas choisis mais ont souvent tant partagé. Une fois de plus ici, tout ou presque oppose Gustave, Lou, et Jules, et chacun aspire à se réaliser en dehors du carcan familial. Leurs conflits vont se cristalliser autour d’un héritage conflictuel, une sorte de château en Espagne, que certains veulent vendre quand les autres veulent le conserver. A travers le personnage de Jules, un insurgé qui s’investit corps et âme aux côtés des anarchistes du mouvement espagnol okupa.

Rencontrée en février dernier, la réalisatrice nous parlait de son projet:

Le casting

Dans le rôle de Jules, on retrouve François Neycken. Acteur de cinéma, il est également un homme de théâtre qui multiplie les projets artistiques : danse contemporaine, clips vidéos, spectacles… En 2001, il décroche son premier rôle principal pour le court métrage de David Mathy, No Milk Today. Depuis lors, il a joué dans de nombreux spectacles et courts métrages (L’Ours Noir, Les Sauvages), a prêté sa voix pour le film Panique au village, et on l’a également vu à la télévision dans Ennemi Public notamment. Sarah Hirtt, avec laquelle il a déjà tourné dans En attendant le dégel, lui offre sur Escapada son premier rôle principal dans un long métrage.

Dans le rôle de Lou, une nouvelle venue, Raphaëlle Corbisier, tout juste diplômée de l’INSAS en interprétation dramatique. Dans le rôle de Jules, on retrouve Yohan Manca. Comédien de formation, Yohan se partage entre le théâtre et le cinéma. Il est également metteur en scène et produit certain de ses films.

 

Le film est produit par Artemis Production et Samsa Film au Luxembourg. Rendez-vous fin 2018 dans les salles?

 

 

 

Regardez aussi

En tournage: « Un ange », sulfureux nouveau film de Koen Mortier?

Koen Mortier a débuté la semaine dernière le tournage de son troisième long métrage, une …