Home / News / Evenements / FIFF 2015 : Je me tue à le dire remporte le Prix Cinevox !

FIFF 2015 : Je me tue à le dire remporte le Prix Cinevox !

Au FIFF namurois, la veille du palmarès officiel, on remet désormais les Prix Off sous le chapiteau. Une façon de mettre en exergue les récompenses non attribuées par des jurys officiellement désignés par le FIFF.

Parmi ces prix, le Prix Cinevox du meilleur long métrage belge francophone de la manifestation, toutes sections confondues. Comme vous le savez maintenant, ce trophée est remis par quatre cinéphiles amateurs, totalement indépendants du petit monde du cinéma belge… et de notre rédaction. Le jury était placé cette année sous la supervision de Cathy Immelen qui présenta la soirée.

 

 

Après avoir visionné les films en compétition et longuement délibéré ce jeudi en début d’après-midi, les jurés ont finalement tranché et remis le quatrième prix Cinevox de l’histoire du FIFF à Je me tue à le dire de Xavier Seron, un film que nous avions encensé sur le site, même si notre avis n’a strictement aucune influence sur le vote des jurés (lire ici). Le film était présenté à Namur en Première mondiale !

 

 

(Très) drôle, esthétiquement fascinant et profondément jubilatoire, ce premier long métrage est une petite perle d’humour noir existentialiste emmené par un Jean-Jacques Rausin aussi omniprésent qu’impressionnant. Le jury a donc récompensé l’audace et la singularité face à des films plus classiques dans leur forme et leur propos. Même si, cette année, tous étaient très réussis .

 

 

Le prix de la critique octroyé par trois journalistes belges sur le même panel de film est lui revenu à Keeper de Guillaume Senez. Une autre approche, mais un film que nous avons également adoré (lire ICI)

 

 

Les trois autres prix remis hier soir concernaient les courts métrages.

Le prix format court décerné à un des films de la compétition internationale est revenu à Renaître du Belge Jean-François Ravagnan. Pour les deux autres catégories, seuls les films belges étaient en course : le prix BE TV est revenu à Tout va bien de Laurent Scheid (avec un impressionnant Thomas Coumans) et (surprise !) le prix Arte qui consiste en une diffusion rémunérée dans l’émission Court circuit est allé à un film réalisé dans le cadre d’un premier master de l’IAD, sous la supervision de Benoit Mariage donc. Le film primé est l’hilarant Nelson de Thomas Xhigness et Juliette Klinke.

On ne voudrait pas la ramener (ce n’est pas notre genre, vous nous connaissez J ), mais ces trois courts faisaient partie de notre sélection des dix films coups de cœur de la compétition belge au FIFF (lire article ICI).

 

Prix Cinevox – Long Métrage Belge

Cinevox, via la régie publicitaire Brightfish, offre au film primé une semaine de diffusion de son spot promotionnel (d’une durée de maximale de 30’’) dans les salles de Bruxelles et Wallonie – en régie chez Brightfish et correspondant à l’univers géographique de sortie du film.

Composition du Jury Cinevox

Encadré par Cathy IMMELEN, journaliste cinéma de la RTBF

  • Frédéric BOUCHAT 42 ans, Schaerbeek, architecte
  • Noémie GARCIA CARRILLO 19 ans, Liège, étudiante
  • Thomas LAMBILLON 32 ans, Namur, Infirmier
  • Valérie MOENECLAEY 48 ans, Jambes, animatrice

 Les films concourant pour le Prix Cinevox

« Black » d’Adil EL ARBI et Bilal FALLAH

  • « Keeper » de Guillaume SENEZ
  • « Je me tue à le dire » de Xavier SERON
  • « Outre ici » d’Hugo BOUSQUET
  • « Parasol » de Valéry ROSIER
  • « Préjudice » d’Antoine CUYPERS
  • « Welcome home » de Philippe DE PIERPONT

 

 

Le Jury Cinevox a remis son prix au Meilleur film belge francophone de l’année :

Je me tue à le dire de Xavier Seron (Belgique/France)

 

Prix de la Critique – Long Métrage Belge

Nouveauté cette année, l’Union de la Critique de Cinéma (UCC) et l’Union de la Presse Cinématographique Belge (UPCB) décernent un Prix de la Critique, attribué au meilleur long métrage belge. Pour l’occasion, trois journalistes issus des deux associations ont été désignés. Outre le prestige du prix, le réalisateur lauréat reçoit un chèque de 500 euros, offert par la plate-forme UniversCiné.

Composition du Jury UCC-UPCB

Nicole Debarre (RTBF)

  • Sylvain Gressier (Cinergie/Revue du Cinéma Belge)
  • Djia Mambu (Radio Africa/Africiné/Africultures)

Les films concourant pour le Prix de la Critique

  • « Black » d’Adil EL ARBI et Bilal FALLAH
  • « Keeper » de Guillaume SENEZ
  • « Je me tue à le dire » de Xavier SERON
  • « Outre ici » d’Hugo BOUSQUET
  • « Parasol » de Valéry ROSIER
  • « Préjudice » d’Antoine CUYPERS
  • « Welcome home » de Philippe DE PIERPONT

 

 

Le Jury UCC-UPCB a remis son prix à :

Keeper  de Guillaume Senez (Belgique/Suisse/France)

 

 

Prix Be TV – Court Métrage belge

BeTV soutient la diffusion et la promotion du cinéma belge francophone par l’intermédiaire de ce prix consistant en l’achat des droits de diffusion sur la chaine pour la somme de 1.500 euros et décerné à l’un des longs métrages belges de la sélection.

Les courts métrages concourant pour le Prix Be TV

  • ALPHONSINE de Matthieu Raulic (Belgique)
  • AXELLE de Nikita Trocki et Sara Dufossé (Belgique)
  • CONTRÔLE de Julien Dewarichet (Belgique)
  • DERNIÈRE PORTE AU SUD de Sacha Feiner (Belgique/France)
  • JAY PARMI LES HOMMES de Zeno Graton (Belgique)
  • KANUN de Sandra Fassio (Belgique/France)
  • L’HOMME QUI SAIT de Jean Manuel Fernandez (Belgique)
  • L’OURS NOIR de Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron (Belgique/France)
  • LA LÉGENDE DORÉE d’Olivier Smolders (Belgique/France)
  • LE SOMMEIL DES AMAZONES de Bérangère McNeese (Belgique)
  • LES AMOUREUSES de Catherine Cosme (Belgique/France)
  • LES HERBES BRUISSENT ENCORE de Marie Le Floc’h (Belgique)
  • NELSON de Thomas Xhigness et Juliette Klinke (Belgique)
  • OVALIE AU PAYS NOIR de Nathan Van Den Berg (Belgique)
  • PETITS PAS d’Arthur Lecouturier (Belgique)
  • PINK VELVET VALLEY de Sébastien Petretti (Belgique)
  • PUTAIN de Cypria Donato (Belgique)
  • RAPACES d’Aude Verbiguié (Belgique)
  • RENAÎTRE de Jean-François Ravagnan (Belgique)
  • RITOURNELLE de Camille De Leu (Belgique)
  • TATA d’Alexandre Gilmet (Belgique/Pologne)
  • THE HIDDEN PART de Monique Marnette et Caroline D’hondt (Belgique)
  • TOUT VA BIEN de Laurent Scheid (Belgique/France)
  • UNTITLED – FIGURATION LIBRE de Damien Collet (Belgique)
  • XYZ, THE CITY HUNTER de M. TIKAL (Belgique)
  • ZOUFS de Tom Boccara, Noé Reutenauer et Emilien Vekemans (Belgique)

 

 

Le Prix Be TV a été remis au court métrage belge :

Tout va bien de Laurent Scheid (Belgique/France)

 

 

Prix ARTE – Court Métrage

ARTE prime sous la forme d’un achat de droits, à hauteur de 550 euros la minute, un court métrage qui sera diffusé dans Court-circuit le magazine du court d’ARTE programmé le vendredi autour de minuit.

Les courts métrages concourant pour le Prix ARTE

  • ALPHONSINE de Matthieu Raulic (Belgique)
  • AXELLE de Nikita Trocki et Sara Dufossé (Belgique)
  • CAMBODIA 2099 de Davy Chou (Cambodge/France)
  • CONTRÔLE de Julien Dewarichet (Belgique)
  • DERNIÈRE PORTE AU SUD de Sacha Feiner (Belgique/France)
  • ERRANCE de Peter Dourountzis (France)
  • JAY PARMI LES HOMMES de Zeno Graton (Belgique)
  • KANUN de Sandra Fassio (Belgique/France)
  • L’HOMME QUI SAIT de Jean Manuel Fernandez (Belgique)
  • L’OURS NOIR de Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron (Belgique/France)
  • LA LÉGENDE DORÉE d’Olivier Smolders (Belgique/France)
  • LA RIVIÈRE SOUS LA LANGUE de Carmen Jacquier (Suisse)
  • LE REPAS DOMINICAL de Céline Devaux (France)
  • LE SOMMEIL DES AMAZONES de Bérangère McNeese (Belgique)
  • LES AMOUREUSES de Catherine Cosme (Belgique/France)
  • LES HERBES BRUISSENT ENCORE de Marie Le Floc’h (Belgique)
  • NELSON de Thomas Xhigness et Juliette Klinke (Belgique)
  • OVALIE AU PAYS NOIR de Nathan Van Den Berg (Belgique)
  • PÈRE de Lotfi Achour (Tunisie/France)
  • PETITS PAS d’Arthur Lecouturier (Belgique)
  • PINK VELVET VALLEY de Sébastien Petretti (Belgique)
  • PUTAIN de Cypria Donato (Belgique)
  • RAMONA d’Andreï Cretulescu (Roumanie)
  • RAPACES d’Aude Verbiguié (Belgique)
  • RENAÎTRE de Jean-François Ravagnan (Belgique)
  • RITOURNELLE de Camille De Leu (Belgique)
  • ROBERTA de Caroline Monnet (Québec)
  • TATA d’Alexandre Gilmet (Belgique/Pologne)
  • THE HIDDEN PART de Monique Marnette et Caroline D’hondt (Belgique)
  • TON CŒUR AU HASARD d’Aude Léa Rapin (France)
  • TOUT VA BIEN de Laurent Scheid (Belgique/France)
  • UNTITLED – FIGURATION LIBRE de Damien Collet (Belgique)
  • VACANCES D’ÉTÉ (VACANTA LA TARA) d’Andreï Tanase (Roumanie/Allemagne)
  • WAVES ‘98 d’Ely Dagher (Liban/Qatar)
  • XYZ, THE CITY HUNTER de M. TIKAL (Belgique)
  • ZOUFS de Tom Boccara, Noé Reutenauer et Emilien Vekemans (Belgique)

 

Le court métrage qui remporte le prix ARTE est :

Nelson de Thomas Xhigness et Juliette Klinke (Belgique)

 

 

Prix Format Court – Court Métrage International

Publication d’un focus personnalisé autour du film lauréat sur formatcourt.com, site spécialisé dans le court métrage ; achat et diffusion du film primé lors d’une soirée Format Court au Studio des ursulines (Paris) ; création d’un master numérique au format DCP (doté par la société de post-production Média Solution).

Les courts métrages concourant pour le Prix Format Court

  • CAMBODIA 2099 de Davy Chou (Cambodge/France)
  • ERRANCE de Peter Dourountzis (France)
  • LA RIVIÈRE SOUS LA LANGUE de Carmen Jacquier (Suisse)
  • PÈRE de Lotfi Achour (Tunisie/France)
  • RAMONA d’Andreï Cretulescu (Roumanie)
  • RENAITRE de Jean-François Ravagnan (Belgique)
  • LE REPAS DOMINICAL de Céline Devaux (France)
  • ROBERTA de Caroline Monnet (Québec)
  • TON CŒUR AU HASARD d’Aude Léa Rapin (France)
  • VACANCES D’ÉTÉ (VACANTA LA TARA) d’Andreï Tanase (Roumanie/Allemagne)
  • WAVES ‘98 d’Ely Dagher (Liban/Qatar)
  • XYZ, THE CITY HUNTER de M. TIKAL (Belgique)

 

 

Le Prix Format Court revient à :

Renaître de Jean-François Ravagnan (Belgique)

 

Regardez aussi

44ème Festival de Gand: Insyriated et Tueurs en avant-première!

Le 44ème Festival International du Film de Gand, qui se tiendra du 10 au 20 …