Home / News / Evenements / « Le Film de l’été », Prix Jean Vigo du court métrage

« Le Film de l’été », Prix Jean Vigo du court métrage

C’est donc le réalisateur Emmanuel Marre qui a reçu ce lundi 12 juin ce prestigieux prix, qui « récompense un auteur d’avenir », pour son film profondément émouvant Le Film de l’Eté.

« C’est un film d’autoroute, de touristes en transhumance, de tables de pique-nique en béton, de files d’attente pour les WC, de melons tièdes et de Carwash. C’est le film d’un homme qui veut partir et d’un petit garçon qui le retient. C’est le film de l’été. »

Présenté à Berlin en février dernier, Le Film de l’Eté a ensuite enchaîné les festivals, notamment ceux de Clermont Ferrand (où il a reçu le Grand Prix), ou de Brive, où il fut une révélation pour Les Inrocks, qui parle « d’une belle comédie dépressive », soulignant le côté doux-amer, mais aussi pour Le Monde (« Grande découverte de la programmation, (…) Le Film de l’été, d’Emmanuel Marre, dévie ironiquement de son titre. (…) Ce road-movie, aussi léger que neurasthénique, ne choisit jamais entre ces deux humeurs : l’une et l’autre se domptent mutuellement et deviennent indissociables »). En somme, « un film à la fois âpre et tendre qui, sous son apparente trivialité, et sans clichés, parvient à distiller une profonde émotion », pour citer le jury du Prix Jean Vigo.

Il s’agit du troisième film du réalisateur, Emmanuel Marre, qui s’était distingué en 2012 avec Chaumière, un documentaire sur les hôtels à bas coût de périphérie. Le héros est incarné par Jean-Benoît Ugeux, qui excelle dans ce rôle de trentenaire dépressif qui le temps d’une parenthèse, oublie son spleen en parlant, de tout et de rien, de la vie et de l’amour, avec le petit garçon de l’un de ses amis. Face à lui, le jeune Balthazar Monfé est désarmant de naturel. A la lumière, on retrouve le toujours très talentueux Olivier Boonjing, qui vient de débuter le tournage de la saison 2 de La Trêve.

 

Le Prix Jean Vigo

« Les Prix Jean Vigo distinguent l’indépendance d’esprit, la qualité et l’originalité des cinéastes de court et long métrages. Plutôt que saluer l’excellence d’un film, le Prix Jean Vigo tient à remarquer un auteur d’avenir, à découvrir à travers lui une passion et un don. Le “Vigo » n’est pas un prix de consécration mais un prix d’encouragement, de confiance. Aujourd’hui s’il s’agit toujours d’un pari, les Prix Jean Vigo sont attribués à des auteurs non consacrés. » Le Prix est remis tous les ans à un auteur de long métrage et un auteur de court métrage. Un Prix prestigieux et pointu au palmarès duquel on retrouve notamment des noms tels que Philippe Garel, Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Anne Fontaine, Xavier Beauvois, Laurent Cantet, Bruno Dumont, Noemi Lovsky… C’est Matthieu Amalric qui a reçu le Prix pour son long métrage Barbara cette année.

 

Regardez aussi

Les Enfants Terribles: festival de cinéma européen… et belge!

La 5ème édition du festival Les Enfants Terribles, consacrés au jeunes talents du cinéma européen, …