Home / News / Evenements / Natacha Régnier présidente des Magritte du Cinéma!

Natacha Régnier présidente des Magritte du Cinéma!

C’est donc la blonde comédienne belge qui présidera cette 8e Cérémonie des Magritte du Cinéma. 

Les Magritte font place aux femmes! Après Virginie Efira, Marie Gillain, Emilie Dequenne, et Yolande Moreau, c’est donc à la diaphane et inoubliable héroïne de La Vie Rêvée des Anges qu’incombera la tâche de présider cette soirée de prestige. Un rôle qui devrait d’autant plus lui seoir, qu’elle partagera la scène avec le MC de la soirée, Fabrizio Rongione, un comédien qu’elle connaît bien puisqu’elle partagera bientôt avec lui l’affiche d’Une part d’ombre, le premier long métrage de Samuel Tilman, qui sortira au printemps prochain.

C’est à la fin des années 90 que le regard magnétique de la comédienne surgit dans le paysage cinématographique mondial avec un spectaculaire coup d’éclat. Aux côtés d’Elodie Bouchez, elle remporte le Prix d’Interprétation à Cannes pour La Vie Rêvée des Anges d’Erik Zonca.

Elle enchaîne depuis les projets, promenant sur la pellicule sa silhouette de blonde hitchcokienne. Sa carrière est faite de belles rencontres et d’amitiés fidèles. Au générique de sa filmographie, on retrouve la crème du cinéma français, de Costa-Gavras à François Ozon, en passant par Anne Fontaine, Michel Gondry, Benoît Jacquot, Eugène Green mais aussi des comédiens et comédiennes prestigieux comme Nicole Garcia, Miou-Miou, Sandrine Kiberlain, Jane Birkin, Audrey Tautou, Béatrice Dalle, Michel Piccoli, Michel Bouquet, Pierre Richard, François Berléand, Jean-Pierre Marielle, Albert Dupontel, Romain Duris…

Elle est aussi l’un des talents emblématique du cinéma belge. Dès ses débuts, elle partage l’affiche avec des comédiens de chez nous, Jérémie Renier dans Les Amants Criminels d’Ozon par exemple, ou plus récemment François Damiens dans Le Petit Spirou. En 2004, Chantal Akerman la faisait tourner dans sa comédie grinçante, Demain on déménage. L’année suivante, on la retrouve dans Trouble d’Harry Cleven, aux côtés d’un autre acteur belge, Olivier Gourmet, puis en 2006, elle partage avec Lucas Belvaux lui-même l’affiche de son film, La Raison du plus faible, sélectionné à Cannes. Elle retrouve le réalisateur en 2012 pour 38 Témoins, qui lui vaut d’ailleurs une nomination pour le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle.

A l’automne dernier, on la voit dans Tueurs de François Troukens et Jean-François Hensgens, où elle interprète une juge d’instruction opiniâtre qui tente de lever le voile sur l’affaire des Tueurs du Brabant, aux côtés d’Olivier Gourmet, Bouli Lanners ou Lubna Azabal. On a hâte de la retrouver le 3 février prochain sur la scène du Square, dans son nouveau costume de Présidente.

Regardez aussi

LeChainonManquantIllu

Retour sur… « Le Chaînon Manquant »

Avec Le Chainon Manquant, fable satirique délicieusement barrée, Picha s’empare d’un média plutôt destiné aux …