Home / News / En bref / Strass et paillettes aux Magritte 2017: la joie des lauréats…

Strass et paillettes aux Magritte 2017: la joie des lauréats…

Si le photocall d’arrivée des Cérémonie de remise de prix se déroule souvent dans une sort d’atmosphère vaporeuses où de potentiels futurs lauréats sont encore suspendus à l’ouverture d’une enveloppe, il est un photocall où la joie l’emporte sur tout, celui des lauréats. Nous y avons jeté un oeil, ou plutôt une lentille. Morceaux choisis…

Photos: Copyright photos: Matthieu Engelen

 


Annabella Nezri (productrice chez Kwassa Films) et Eve Duchemin (réalisatrice de En bataille, portrait d’une directrice de prison) sont radieuses: première nomination pour l’une et l’autre, premier Magritte, pour le Meilleur documentaire. Une vraie bulle de bonne humeur au photocall!

 

Astrid Whettnall est encore un peu sous le choc. Elle vient de recevoir le Magritte de la Meilleure actrice pour La Route d’Istanbul de Rachid Bouchareb

 

Elle partage ce prix ex-aequo avec Virginie Efira, primée pour sa prestation dans Victoria de Justine Triet

 

Quelques minutes et un photocall partagé plus tard, la pression semble retombée…

 

Un Magritte pour Bouli Lanners

 

Deux Magritte pour Bouli Lanners (Meilleur réalisateur et Meilleur film)

 

Catherine Salée, radieuse, profite de chaque minute! (Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Keeper)

 

Cyrille de Haes, Magritte de la Meilleure musique originale pour Parasol (composée avec Manuel Roland), vient de remercier sa femme, et sa petite fille qui devrait naître d’un moment à l’autre

 

Pour Elise Ancion, la quatrième fois est la bonne. Après trois nominations, elle reçoit le Magritte des Meilleurs costumes pour Les Premiers les Derniers, de son compagnon Bouli Lanners

 

Guillaume Senez, savoure son Magritte du Meilleur premier film pour Keeper

 

Jean-Jacques Rausin, Magritte du Meilleur acteur pour Je me tue à la dire,  fait le show au photocall

 

La pétillante Salomé Richard, Magritte du Meilleur espoir féminin pour Baden Baden, assume avec fraîcheur sa tenue qui fait parler dans la presse (et dans l’enclos un poil machiste du photocall)

 

Virginie Efira aussi resplendissante que sa robe

 

On se bouscule pour attraper au vol une déclaration de la Présidente d’honneur de la Cérémonie

 

Xavier Seron, déjà lauréat du Magritte du Meilleur scénario pour Je me tue à le dire, reçoit également le Magritte du Meilleur court métrage de fiction en compagnie de Méryl Fortunat-Rossi pour Le Plombier.

 

Les deux réalisateurs se réjouissent de retrouver leur actrice principale au photocall, Catherine Salée

 

Pour voir les autres photos des Magritte 2017:

 

Regardez aussi

Festival-Cinema-Belge-Nimes-Garrigue

5ème Festival du Cinéma Belge à Nîmes & en Garrigue

Cela ne vous aura peut-être pas échappé, c’est l’été, à tel point peut-être que vous …