Home / News / En bref / Strass et paillettes aux Magritte du Cinéma 2017: le photo call

Strass et paillettes aux Magritte du Cinéma 2017: le photo call

Magritte pluvieux, Magritte heureux, c’est bien ça qu’on dit, non?

En tous les cas samedi soir, les stars se pressaient sur les marches avec ou sans parapluie, pour se réfugier à l’intérieur du Square, où les attendaient les nombreux photographes du traditionnel photocall bleu. On a posé notre objectif dans un coin, voici quelques clichés.

Copyright photos: Matthieu Engelen

 


Elise Ancion, déjà trois fois nommée lors des précédentes éditions, a reçu samedi soir le Magritte des Meilleurs costumes pour Les Premiers les Derniers, de Bouli Lanners…

 

…qui quant à lui à reçu le Magritte du Meilleur réalisateur et du Meilleur film, comme pour Les Géants en 2012!

 

Erika Sainte, dont le premier film en tant que réalisatrice, Je suis resté dans les bois (co-réalisé avec Vincent Solheid et Michaël Bier) sort bientôt, toujours très stylée.

 

Les blondes et sculpturales Evelyne Brochu, l’interprète principale, et Nathalie Teirlinck, la réalisatrice du Passé devant nous, qui sort ce mercredi, ont fait sensation au photocall.

 

Fréd Jannin remettait le Magritte du Meilleur Son, dans un amusant numéro de ventriloque avec la présentatrice de la Cérémonie, Anne-Pascale Clairembourg

 

Jaco Van Dormael, héros des Magritte 2016 avec Le Tout Nouveau Testament, remet amicalement son titre en jeu

 

La photographe Kaat Pype et la chanteuse Ann Pierlé jouent avec malice le jeu du photocall

 

Lucie Debay, primée l’an dernier pour Melody, et encore à l’affiche de King of the Belgians, et Antoine Wielemans (Girls in Hawaï)

 

Comme chaque année, les Magritte ont au moins un Prince et une Princesse.

La Princesse Claire et le Prince Laurent sont des fidèles de la cérémonie.

 

Sam Louwyck (que l’on a vu cette année dans La Trêve), nommé dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle pour Keeper

 

Marie Arena, Stefan Liberski et les muses de ses deux derniers films: Ambre Grouwels (Baby Balloon) et Pauline Etienne (Tokyo Fiancée)

 

Stephan Streker, réalisateur de Noces, qui sort le 8 mars, et dont on vous reparlera bientôt…

 

L’équipe de Black, quatre fois nommé aux Magritte: Adil El Arbi et Bilall Fallah, les deux réalisateurs, et Aboubakr Bensaihi, qui était en lice pour le Magritte du Meilleur acteur!

 

Bernard Yerlès, un fidèle des Magritte

 

Philippe Reynaert, toujours présent quand il y a du beau cinéma belge (et wallon)!

 

Jean Dujardin. On a vu pire invité surprise, non?

 

Jean-Jacques Rausin, déjà très heureux avant même de recevoir son Magritte du Meilleur acteur pour Je me tue à le dire

 

Joachim Lafosse, dont le superbe L’Economie du Couple n’a finalement pas été primé

 

Mustii (alias Thomas Mustin, que l’on a vu dans La Trêve ou Les Survivants cette année), est venu remettre le Magritte de la Meilleure musique originale, et a offert au public l’un des plus jolis moments de la soirée en réinterprétant Call Me (Blondie) avec Anne-Pascale Clairembourg

 

Sam Garbarski, qui présentera son nouveau film Il était une fois en Allemagne… en avant-première au Festival de Berlin ce week-end

 

Le toujours aussi charismatique André Dussollier, présent pour recevoir le Magritte d’honneur

 

Catherine Salée, qui va recevoir pour la deuxième fois le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Keeper, entourée de Pernelle Ebouélé et Galatea Bellugi, l’héroïne de Keeper.

 

Eve Duchemin, la réalisatrice de En bataille, portrait d’une directrice de prison, Magritte du Meilleur documentaire

 

Isabelle de Hertogh, toujours aussi radieuse

 

Marie Gillain, joliment raccord avec le bleu Magritte, nominée pour le Magritte de la Meilleur actrice pour Mirage d’amour

 

Last but not least, Virginie Efira toute d’or vêtue, qui a déridé toute la salle grâce à un discours d’ouverture, pardon, d’investiture mémorable…

To be continued…

 


Et les photos bonus en mode smartphone!

Jacques-Henri Bonckart (Versus production), producteur de L’Economie du Couple et de Les Premiers les Derniers, produit également Duelles, le prochain film du réalisateur Olivier Masset-Depasse, avec Anne Coesens, qui était nommée dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle pour La Taularde, Magritte qu’elle avait justement remporté l’année dernière pour Tous les chats sont gris de Savina Dellicour, juste à ses côtés. La boucle est bouclée!

 

L’équipe de Keeper au grand complet…

 

…suivie de celle de Je me tue à le dire.

 

La classe de Baloji, qui prépare son premier film en tant que réalisateur.

 

Et la délicieusement rétro Stéphanie Crayencour, pétillante à souhait dans Faut pas lui dire.

Regardez aussi

Festival-Cinema-Belge-Nimes-Garrigue

5ème Festival du Cinéma Belge à Nîmes & en Garrigue

Cela ne vous aura peut-être pas échappé, c’est l’été, à tel point peut-être que vous …