Home / News / En bref / Virginie Efira au Kirghizistan et Nicolas Cage en Wallonie!

Virginie Efira au Kirghizistan et Nicolas Cage en Wallonie!

Pour sa 85ème session, le Fonds d’investissement wallon Wallimage soutient le nouveau projet de Joachim Lafosse, Continuer, dont on reparlera bientôt, ainsi qu’une pléiade de coproductions internationales au casting alléchant. 

On a déjà évoqué ici notamment le prochain projet du prolifique réalisateur belge Joachim Lafosse (L’Economie du Couple, Les Chevaliers Blancs, A perdre la raison), qui prépare pour la rentrée son 8ème long métrage, une adaptation du romancier français Laurent Mauvignier avec l’incontournable Virginie Efira. Continuer suit l’épopée intime et universelle d’une mère et son fils, partis renouer le fragile lien qui les unit dans une traversée équestre des plaines du Kirghizistan. On n’en sait guère plus de ce projet épique, si ce n’est qu’il se tournera à partir du mois d’octobre au Maroc, et que les comédiens suivent un entrainement équestre intensif pour porter ce récit d’amour et de réconciliation. Une fois encore, c’est Versus qui officiera à la production, avec le soutien de Wallimage donc.

Wallimage soutient bien sûr des projets d’initiative belge, comme Continuer, ou encore la deuxième saison d’Ennemi Public, au programme de cette session, mais aussi des coproductions internationales qui font appel à des talents et des compétences wallons, et mobilisent nos producteurs. C’est le cas notamment pour cette session des Films du Fleuve, qui retrouvent Jacques Audiard 6 ans après De rouille et d’os. La société des frères Dardenne coproduit donc The Sisters Brothers, le premier film en anglais du réalisateur français, un western âpre et ambitieux au casting duquel on retrouve rien moins que Jake Gyllenhaal, Joaquin Phoenix et John C. Reilly. Le très demandé chef opérateur belge Benoît Debie se chargera de la photographie, et une grande partie des effets spéciaux seront créés chez Mikros à Liège.

Cette 85ème session de Wallimage soutiendra également le film irlandais A Good Woman Is Hard to Find de Abner Pastoll, un nouveau film genre pour Frakas donc, après les succès de Grave ou Muse, tandis que Wrong Men, autre habitué des coproductions irlandaises (Pilgrimage, Good Favour), sera soutenu cette fois pour The East, un film de guerre du hollandais Jim Taihuttu. On notera également le soutien accordé à Kwassa Films, pour l’ambitieuse série documentaire Les Routes de l’Esclavage.

Mais pourquoi Nicolas Cage en Wallonie, me direz-vous? Car Wallimage soutiendra également Mandy, deuxième long métrage du réalisateur canadien Panos Cosmatos, avec Nicolas Cage donc, l’histoire d’un héros solitaire qui part aux trousses d’une secte religieuse, un film d’époque, puisque l’histoire se passe en 1983, et dont le tournage est prévu cet été en Belgique, en coproduction avec Umedia!

Regardez aussi

Benoit-Poelvoorde-trois-coeurs

Benoît Poelvoorde, recrue de luxe pour « Au poste » de Quentin Dupieux

Quentin Dupieux vient d’annoncer que le tournage de son prochain film, Au poste, débuterait le …