A l'affiche

Ressortie des Géants – L’Effet Magritte 08-02-2012

Ressortie des Géants – L’Effet Magritte

Même si cette 2e édition des Magritte a livré un verdict plus équilibré que l’an dernier, deux films se sont partagé à eux seuls neuf récompenses : Rundskop, le phénomène du box-office flamand et Les Géants. Bonne nouvelle pour ceux qui n’auraient pas eu la chance de voir cette splendide odyssée ardennaise, le film de Bouli Lanners ressort cette semaine sur une série d’écrans. En Wallonie, à Bruxelles… et en Flandre.

 

C’est l’été, Zak et Seth se retrouvent seuls dans la maison de leurs grands-parents décédés. Leur maman est à l’étranger. Sans doute. Ils sont abandonnés à eux-mêmes. Sans argent. C’est couru d’avance : les deux frères s’apprêtent, une nouvelle fois, à passer des vacances de merde. Ou pas. Alors qu’ils ont indûment emprunté la voiture du grand-père, ils rencontrent Danny, un autre ado du coin. Un autre gars qui n’a pas la vie facile entre ses parents démissionnaires et son frère, une brute épaisse et bas du front. Ensemble, ils vont vivre la plus formidable aventure de leur existence. La plus périlleuse aussi : le voyage vers l’âge adulte à travers des paysages peuplés d’autochtones louches et effrayants.

 

Filmé en Belgique, et pourtant dépaysant en diable, Les Géants nous emmènent dans un trip fascinant où chacun se retrouve illico en enfance. Totalement en empathie avec ces trois loustics. Le spectateur frémit pour eux, jusques et y compris lorsqu’ils se livrent à des actes pas très intelligents (le squat bordélique de la maison de campagne).

 

Les principaux atouts du film ? Une vision unique de l’enfance et de la Wallonie (Magritte de la mise en scène), trois ados épatants (prix collectif d’interprétation au Fiff namurois), des méchants qui font très peur (Magritte du second rôle féminin pour Gwen Berrou), une fée mystérieuse, une façon renversante de filmer la Belgique et le Luxembourg (Magritte de la meilleure photo pour Jean-Paul De Zaeytijd), une musique d’une beauté irréelle signée Bram Van Parijs (Magritte de la meilleure musique) et un travail sur le son absolument époustouflant.

 

 

Bref, Les Géants est une œuvre d’une grande poésie et captivant qui a logiquement emporté le Magritte 2012 du meilleur film.

 

Pourtant, malgré une critique assez favorable (et un soutien inconditionnel de Cinevox, faut-il le rappeler – voir ici), la sortie en salle du film n’a pas été couronnée du succès attendu. Espéré. Moins de 30.000 spectateurs pour une aventure aussi emballante, c’est au moins quatre fois trop peu.

 

 

Suite aux victoires engrangées samedi à Bruxelles, O’Brother Distribution s’empresse fort intelligemment de ressortir le film dès ce mercredi. Oh pas partout, mais dans quelques cinémas ciblés: à Bruxelles, dans le Brabant wallon et notamment en Flandre où le long métrage de Bouli jouit d’une excellente réputation. Kurt Vandermaele, rédacteur en chef de l’édition flamande de Cinevox n’y étant pas pour rien…

À partir d’aujourd’hui, Les Géants est donc à nouveau visible à Bruxelles (UGC Toison d’Or et Styx), Braine-le-Comte, mais également à Studio Geel, à Wilrijk, Maaseik, Tongeren et St Truiden.

 

Pour surfer sur le buzz qui a entouré sa nomination aux Oscars, Rundskop est aussi revenu hanter les grands écrans : on peut le découvrir au Kinepolis Bruxelles et absolument partout à travers la Flandre.

 

 

Qui a dit que les récompenses et manifestations comme les Magritte ne servaient à rien ? Hmmm ? Il suffit pour se convaincre du contraire de voir tout ce qui s’est écrit sur le cinéma belge depuis quinze jours. Et pour une fois, pas seulement sur Cinévox ;-)

 

 

A voir, à lire

Notre Grand Ecran n°1

La bande-annonce

Un extrait des Géants

Un autre extrait des Géants

La Making of

Les Magritte 2012

La rencontre avec Bouli

L’interview Crossmedia de Bouli

La présentation du film

Les critiques françaises du film

Les trophées cannois de Bouli

Bouli clôt la quinzaine des réalisateurs à l’Arenberg

On the Road Again : Bouli par Benoit Mariage

Le palmarès du FIFF

 

 

 

[Crédit de la photo d’accroche : 04/02/2012 – Bruxelles – The Square – Les Magritte Du Cinéma 2012 – Bouli LANNERS Make-up and Grooming by Dior, Hair by L’Oréal Professionnel ©Philippe BUISSIN / IMAGELLAN)