Home / News / Evenements / 8e Festival de Cannes pour les Frères Dardenne !

8e Festival de Cannes pour les Frères Dardenne !

Chaque année, le rendez-vous est très attendu des professionnels du cinéma à travers le monde. Certains sont sur place à Paris, les autres se connectent fébrilement de tous les continents sur Youtube. Objectif : suivre en direct la première grande conférence de presse du Festival de Cannes.

Cette rencontre avec les cinéphiles de la planète permet de découvrir, sur un mode très décontracté, presque badin parfois, l’essentiel des films retenus en sélection officielle, en compétition ou non (20 films annoncés aujourd’hui) , et dans la section Un Certain Regard (17 titres révélés ce matin) .
En tout il y aura finalement 49 films retenus. Pour l’instant 28 pays sont récompensés.

 

 

 

En Belgique, les journalistes attendaient fébrilement de recevoir la confirmation de la sélection de La Fille inconnue, nouveau long métrage des frères Dardenne, d’autant plus attendu en France qu’il met en scène une des jeunes vedettes du cinéma hexagonal : Adèle Haenel.

Elle y interprète Jenny, jeune médecin généraliste, qui se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que l’identité de la jeune fille est inconnue, elle se met en quête de trouver son nom…

A ses côtés, on retrouve les acteurs belges Jérémie Renier, Olivier Gourmet, Christelle Cornil et Thomas Doret. La famille !

C’est maintenant officiel : Jean-Pierre et Luc défendront bien nos couleurs sur la Croisette, eux qui figurent parmi les cinéastes les plus emblématiques du festival avec une invraisemblable série de huit sélections consécutives : une à la Quinzaine, les sept autres en Compétition Officielle. Des sélections qui ont été très fructueuses.

 

 

En 1999, Rosetta y recevait la Palme d’or des mains du président du jury, David Cronenberg.  Plus un prix d’interprétation pour Émilie Dequenne.
Depuis lors, vous le savez, l’histoire a bégayé : un prix d’interprétation pour Olivier Gourmet dans Le Fils, un prix du scénario pour Le Silence de Lorna, le grand prix pour Le gamin au vélo et entre-temps une deuxième Palme pour le sublime L’Enfant.

Avec deux récompenses suprêmes à Cannes, Jean-Pierre et Luc Dardenne se sont hissés parmi l’élite du cinéma mondial puisqu’ils ne sont que six à avoir réussi cet exploit (sept si on compte les frères pour deux) : Emir Kusturica (1985 et 1995), les frères Dardenne donc (1999, 2005), Michael Hannecke (2009 et 2012), Francis Ford Coppola (1974, 1979), Bille August (1988, 1992) et Shohei Imamura (1983, 1997). Impressionnant, non ?

Seul Deux jours, une nuit, pourtant fort attendu et ovationné est reparti bredouille de la Croisette. Petite pause, fin d’un cycle ? La fille inconnue nous en apprendra plus dans quelques semaines.

 

 

A part les frères, d’autres réalisateurs belges devraient encore se retrouver sur la Croisette. Dans d’autres sections dont le line-up sera bientôt dévoilé.

Les films sélectionnés pour la Quinzaine des réalisateurs seront annoncés le 19 avril et celle de la 55e Semaine de la Critique juste un peu plus tard. Une chronologie justifiée par le fait que chaque section tente d’attirer quelques films qui n’ont pas été choisis dans une autre « qu’on ne peut pas refuser ».

Cela dit, ces sélections ne sont pas forcément hiérarchisées : certains longs métrages (et parmi eux, certains films belges) préfèrent se retrouver dans une de ces deux sections plus intimistes, plus adaptées à leur essence et à leurs aspirations.
Présenté à la quinzaine l’an dernier, Le tout nouveau testament a largement bénéficié de cette belle exposition, comme Les Géants de Bouli Lanners ou Henri de Yolande Moreau avant lui.

On peut donc attendre un ou deux longs métrages belges, fidèle(s) à ce(s) rendez-vous. L’économie du couple de Joachim Lafosse, par exemple…

 

 

 

OUVERTURE: Café Society (Woody Allen)

 

COMPÉTITION
Toni Erdmann
(Maren Ade)

Julieta (Pedro Almodóvar)

American Honey (Andrea Arnold)

Personal Shopper (Olivier Assayas)

La Fille Inconnue (Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne)

Juste La Fin du Monde (Xavier Dolan)

Ma Loute (Bruno Dumont)

Paterson (Jim Jarmusch)

Rester Vertical (Alain Guiraudie)

Aquarius (Kleber Mendonça Filho)

Mal de Pierres (Nicole Garcia)

I, Daniel Blake (Ken Loach)

Ma’ Rosa (Brillante Mendoza)

Bacalaureat (Cristian Mungiu)

Loving (Jeff Nichols)

Agassi (Park Chan-Wook)

The Last Face (Sean Penn)

Sieranevada (Cristi Puiu)

Elle (Paul Verhoeven)

The Neon Demon (Nicolas Winding-Refn)

 

UN CERTAIN REGARD

Varoonegi (Behnam Behzadi)

Apprentice (Boo Junfeng)

Voir du Pays (Delphine Coulin & Muriel Coulin)

La Danseuse (Stéphanie Di Giusto)

Eshtebak (Mohamed Diab)

La Tortue Rouge (Michael Dudok De Wit)

Fuchi Ni Tatsu (Fukada Kôji)

Omor Shakhsiya (Maha Haj)

Me’ever Laharim Vehagvaot (Eran Kolirin)

After the Storm (Kore-eda Hirokazu)

Hymyilevä Mies (Juho Kuosmanen)

La Larga Noche de Francisco Sanctis (Francisco Márquez & Andrea Testa)

Caini (Bogdan Mirica)

Pericle Il Nero (Stefano Mordini)

The Transfiguration (Michael O’Shea)

Captain Fantastic (Matt Ross)

Uchenik (Kirill Serebrennikov)

HORS COMPETITION

The BFG (Steven Spielberg)

Goksung (Na Hong-Jin)

Money Monster (Jodie Foster)

The Nice Guys (Shane Black)

 

SPECIAL SCREENINGS

L’Ultima Spiaggia (Thanos Anastopoulos & Davide Del Degan)

Hissein Habré, Une Tragédie Tchadienne (Mahamat-Saleh Haroun)

La Mort de Louis XIV (Albert Serra)

Le Cancre (Paul Vecchiali)

Exil (Rithy Panh)

 

MIDNIGHT SCREENINGS

Gimme Danger (Jim Jarmusch)

Bu-San-Haeng (Yeon Sang-Ho)

Regardez aussi

Plein feu sur les talents 🇧🇪 au BRIFF!

Le BRIFF, qui se tiendra du 3 au 13 septembre prochains, se dévoile petit à …