Home / News / En bref / Adil El Arbi nous parle de « Terre », la série qu’il s’apprête à tourner

Adil El Arbi nous parle de « Terre », la série qu’il s’apprête à tourner

Ce n’est plus à une avalanche de projets mais bien à un tsunami que ressemble la to-do-list de Bilall Fallah et Adil El Arbi, les petits génies du cinéma belge qui ont séduit Hollywood. Alors qu’on parlait il y a quelques jours seulement de leur prochain projet de long métrage en Belgique, le duo hyperactif s’apprêtent à réaliser deux épisodes de la série belge Terre (Grond), dont le tournage aura lieu en juillet à Molenbeek.

Croisé hier dans le quartier du canal,  Adil El Arbi évoquait avec le sens de la formule qui le caractérise ce nouveau projet qui vient s’ajouter à leur filmo, le dépeignant comme « une sorte de Six Feet Under à Molenbeek ». Pour le ton aussi? « Oui, on est là aussi dans le registre de la comédie dramatique! »

Et pour cause, voici le pitch de la série: « Quiconque, en tant que musulman, décède en Belgique, laisse ses proches avec un grand dilemme: où doit-il être enterré? Ici ou dans le pays d’origine? Quand Ismaël – « Sourire » pour ses amis – reprend la société de rapatriement de son père, il semble avoir trouvé la solution au problème: ‘Si vous ne pouvez pas enterrer les musulmans en terre sacrée du Maroc, nous allons ramener cette terre ici…’ Une idée aussi simple que géniale. Mais sans s’en rendre compte, Smile ouvre la boîte de Pandore. »

Produit par la société gantoise Lunanime, la série, imaginée par deux des créateurs de la série à succès Bevergem (Dries Heyneman et Wannes Cappelle) et Zouzou Ben Chikha (qui interprétait le rôle d’Amar dans la même série, actuellement à l’affiche de la série De Twaalf), sera coproduite par la chaîne belge Vier.

Si le duo réalise deux des huit épisodes, les autres seront confiés au jeune réalisateur Mathieu Mortelmans, qui était notamment aux manoeuvres sur Unité 42, et dont le premier long Bastaard est sorti l’année dernière.

Après avoir réalisé leur deux épisodes, Adil El Arbi et Bilall Fallah devraient s’envoler en août pour les Etats-Unis, où de nombreux projets les attendent. Le premier pourrait bien être non pas Bad Boys 4, sur lequel ils sont engagés suite au succès phénoménal de Bad Boys for Life, ni même Le Flic de Beverly Hills 4 qui leur est promis, mais une autre série… En janvier dernier, Adil El Arbi confirmait qu’ils avaient été contactés par Marvel avec qui les discussions étaient en cours. C’est donc bien pour le petit écran (via Disney +) et les super-héros que pourrait continuer leur carrière américaine, avant de retrouver le grand.

Et le prochain film? « Avec le lockdown toujours en cours aux Etats-Unis, l’épidémie qui fait rage surtout en Californie et là où on est censé tourner, les élections qui arrivent, et tout ce qui se passe aux Etats-Unis en ce moment, on ne peut jurer de rien. Alors le prochain projet, ça devrait être la série aux Etats-Unis, mais ça pourrait aussi être notre prochain long métrage belge, Rebelle. Je crois qu’à l’heure actuelle, la seule réponse honnête, c’est inch’allah. On verra bien! »

 

Photo de couverture: Bart Baevergems

Regardez aussi

Des Belges à la Semaine de la Critique 2020

Comme le Festival de Cannes, qui annonçait hier sa sélection officielle, qui bénéficiera du label …