3 courts belges primés à Mons

Le 36e Festival de Mons, exceptionnellement organisé en juillet, s’est achevé vendredi dernier, avec l’annonce de son palmarès, et notamment les prix remis aux courts métrages belges en compétition.

C’est donc Titan, le nouveau film de Valéry Carnoy (Ma Planète) qui a remporté le Prix du Jury. Nathan, treize ans, s’apprête à retrouver la bande de son nouvel ami Malik, pour participer à un étrange rituel d‘intégration. Un film fort et troublant sur l’adolescence et les injonctions à la masculinité.

Adolescence toujours, mais aussi famille et premières amours au programme de Famille Nucléaire de Faustine Crespy, qui a reçu le Prix de la presse.  On y suit Jules, 18 ans, qui passe ses vacances à contrecœur dans le camping naturiste de son enfance. Il est tiraillé entre son attirance pour le beau Karim, saisonnier sur la plage des textiles, et la dépression de sa mère Adèle, qui refuse de le laisser grandir.

Le Prix du Regard Citoyen pour un court métrage a quant à lui été remis à On My Way de Sonam Larcin, film d’une actualité déchirante, qui relate la façon dont l’arrivée d’un migrant dans la campagne belge bouscule le quotidien fragile de deux hommes vivant une relation cachée.

Enfin, on retiendra que le film russe The Whaler Boy a reçu le Prix de la Meilleure Réalisation, pour Philipp Yuryev, Prix d’ailleurs déjà reçu à Venise en septembre dernier. Il s’agit là du dernier film coproduit par la regrettée Marion Hänsel, au générique duquel on retrouve le comédien belge Arieh Worthalter.

 

Regardez aussi

Titane-Julia-Ducournau

« Titane », film pyromane

Avec Titane, Julia Ducournau propose un conte ultra-moderne dans sa forme et son propos, noir …