L’affiche du BIFFF 2016 est signée Bernard Hislaire

Touche-à-tout versatile, très doué, Bernard Hislaire est un artiste que l’on ne présente plus.

Chevalier des Arts et des Lettres, patrimoine culturel à lui tout seul, il pourrait être défini par un seul mot : Sambre. Cette tragédie romanesque culte fêtera d’ailleurs ses trente ans au BIFFF, alors que les tomes continuent à s’égrener pour le plus grand plaisir des bédéphiles.

On pourrait aussi parler de Bidouille et Violette, du Gang Mazda, des illustrations préparatoires qu’il a faites pour le Mr Nobody de Jaco Van Dormael, embrayer sur son application ùropa, où il brouille les frontières entre réalité et fiction.

Oui, on pourrait écrire des pages et des pages sur ce monument du 9e art, mais il est rarement aussi éloquent que lorsqu’on le déguste avec les yeux.

Surtout lorsqu’il nous fait l’honneur de signer une affiche exceptionnelle pour le 34e BIFFF ! 

 

Regardez aussi

FIFF 2021: les courts belges en lice!

Pour sa 36e édition, le Festival International du Film Francophone de Namur a décidé de …