Bigfoot enflamme Netflix!

Bigfoot Family de Ben Stassen et Jérémie Degruson, lancé en exclusivité ce week-end sur Netflix USA, mais aussi Royaume-Uni, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande s’est classé sans tarder en tête du box-office de la plateforme en Amérique et en Océanie, et en 2e position en Grande-Bretagne!

Un exploit pour le film donc, dont la diffusion en salle s’est vue stopper cet été par la pandémie après d’encourageants démarrages en Europe. Avec 150.000 entrées en Belgique, et près de 550.000 entrées en France, Bigfoot Family est de loin le film belge ayant fait le plus d’entrées en Europe en 2020.

Empêché de sortie sur grand écran sur les territoires anglo-saxons, il a donc été proposé en exclusivité à Netflix, où le film a su en quelques heures mobiliser un public familial avide de nouveaux récits et de divertissement. Pour l’anecdote, Bigfoot Family est en fait la suite de Bigfoot Junior, et une grande partie des spectateurs qui ont vu le film ce week-end se demande dorénavant comment voir le « prequel » du film!

La preuve par l’image

Mais ça représente quoi en fait, être numéro 1 sur Netflix – quand on sait que la plateforme se fait on ne peut plus discrète sur le nombre de vues? On estime que ce résultat, soit prendre la tête du classement Netflix US pour un week-end, représente plus ou moins 20 millions de vues sur le plan mondial, soit deux fois plus de monde que le plus grand succès en salle des studios nWave à ce jour (Les aventures extraordinaires de Sammy, 11 millions d’entrées à travers le monde).

Des chiffres vertigineux, pour un un film entièrement conçu et produit en Belgique, dans les studios de la société à Forest. Des chiffres surtout qui ouvrent la voie pour les ambitions américaines du studio belge. En effet, nous vous annoncions il y a quelques jours que le prochain projet de la société, Chickenhare, serait coproduit par Sony, rien que ça. Le film est annoncé pour 2022. Parallèlement, nWave travaille d’ores-et-déjà sur le film suivant, sur un scénario des auteurs de Toy Story.

Jusqu’ici, les productions nWave étaient entravées dans leur conquête du marché américain (alors qu’elles cartonnent mondialement de la Chine à la Pologne, en passant par la Belgique) par le fait qu’elles étaient portées par un studio indépendant, et européen, la double peine. Mais l’accord avec Sony, et le succès sur Netflix pourraient bien changer la donne.

Une voie royale vers le succès mondial, en passant par Netflix… Rien d’étonnant pour les producteurs de Royal Corgi, non?

Regardez aussi

Angèle ❤️ Obelix…

Angèle figure au casting exponentiel du nouvel épisode des aventures d’Astérix, réalisé par Guillaume Canet! …