Bourses d’aide au développement et à la finition documentaire

Dérives lance l’appel à projets pour son aide au développement et à la finition d’un projet de film documentaire.

Dérives est un atelier de production liégeois qui développe, produit et diffuse du documentaire de création belge francophone. L’atelier attribue chaque année une bourse d’aide au développement (4.000€) et une bourse d’aide à la finition (7.000€) d’un premier film documentaire tourné, au moins en partie, en Wallonie.

Pour être éligible, un projet doit :

  • être une première œuvre, hors films précédents de moins de 50’ et films de fin d’études
  • être tourné, au moins en partie, en Wallonie
  • être introduit par un auteur-réalisateur domicilié en Fédération Wallonie-Bruxelles
  • ne bénéficier d’aucun soutien au moment de la demande

L’aide au développement comprend :

  • un montant de 4.000 € versé à l’auteur (50% à l’octroi et 50% au terme du développement)
  • une mise à disposition de matériel de tournage
  • un accompagnement à l’écriture au sein de l’atelier
  • la possibilité d’une future production ou coproduction du projet par l’atelier

L’aide à la finition comprend :

  • un montant de 7.000 € destiné à la finalisation du film
  • une aide en matériel de postproduction (salles de montage image et son, étalonnage, mixage) et en services (générique, sous-titres, sorties)
  • un accompagnement logistique et artistique pendant tout le processus de postproduction
  • la distribution et promotion du film en Belgique et à l’étranger (festivals/salles/VOD/DVD)

Les dossiers doivent être envoyés pour le 30 septembre à 12h à info@derives.be et comprendre, en 20 pages maximum, les éléments suivants :

  • synopsis
  • note d’intention
  • état d’avancement et moyens à mettre en œuvre
  • cv de l’auteur-réalisateur
  • lien viméo vers un extrait des rushes ou un pré-montage (pour les aides à la finition)

Les projets lauréats seront annoncés dans le courant du mois d’octobre par un comité de lecture composé d’auteurs-réalisateurs travaillant avec l’atelier, selon les critères suivants : la force du sujet traité, la singularité de la démarche et du point de vue de l’auteur-réalisateur, l’originalité de l’écriture cinématographique, des partis-pris de réalisation et du dispositif filmique.

Regardez aussi

« Dragon Women »: la CEO était une femme

Avec Dragon Women, Frédérique de Montblanc part à la rencontre de femmes, CEO, directrices, présidentes …