Home / News / Evenements / « Braquer Poitiers » Prix Jean Vigo du court métrage

« Braquer Poitiers » Prix Jean Vigo du court métrage

Hier soir avait lieu la cérémonie de remise des prestigieux Prix Jean Vigo au Centre Pompidou, à l’occasion de laquelle le Prix du court métrage a été attribué à Braquer Poitiers du réalisateur belge Claude Schmitz.

D’une durée de 59 minutes, Braquer Poitiers raconte l’histoire de Thomas et Francis qui braquent Wilfrid, propriétaire d’un ensemble de carwash. Contre toute attente, celui-ci se montre ravi de cette compagnie qui s’impose à lui, venant égayer sa vie solitaire.

En recevant son prix, Claude Schmitz a expliqué sa démarche et son projet : « La spontanéité, donc la vie et la liberté, je pense qu’avec Braquer Poitiers c’était un peu le projet. Ce film n’avait pas de dramaturgie initiale, pas de scénario, ni de financement. (…) Il y a bien-sûr un argument fictionnel. Il y a une histoire de braquage, il y a même des rebondissements et un certain suspense… et le film peut se regarder comme ça. Mais pour moi le véritable projet de ce film était la question du regard. A cet égard, le titre du film possède un double sens car « braquer » c’est également « regarder », « poser le regard de façon attentive »… Ici, en l’occurence sur un territoire (Poitiers) et sur ces personnages qui me sont chers. »

A noter qu’il y a 2 ans, le Prix était déjà remis à un cinéaste belge, revenant au film d’Emmanuel Marre, Le Film de l’été. Le travail des deux réalisateurs est d’ailleurs souvent associé, notamment lors de la sortie en salle du programme de courts métrages réunissant Le Film de l’été et Rien sauf l’été.

Produit par Les Films de l’autre Cougar, Braquer Poitiers a connu un très beau parcours en festivals. Il a notamment été présenté au FID Marseille (Prix Air du Public), au Festival International de Clermont-Ferrand (Prix Égalité et Diversité), au Festival du Cinéma de Brive (Prix Ciné +), au Festival International de Cinéma de Valdivia (Prix Spécial du Jury), au Festival International du Film de Rotterdam, au Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF).

Le film sortira en France dans le courant du mois d’octobre (Capricci) et devrait sortir en Belgique dans la foulée.

Créés en 1951, les Prix Jean Vigo distinguent l’indépendance d’esprit, la qualité et l’originalité des cinéastes de court et long métrages. Plutôt que saluer l’excellence d’un film, le Prix Jean Vigo tient à remarquer un auteur d’avenir, à découvrir à travers lui une passion et un don. Le “Vigo » n’est pas un prix de consécration mais un prix d’encouragement, de confiance. Un pari. Parmi les lauréats précédents du Prix du court métrage, on trouve Chris Marker, Arnaud Desplechin, Laurent Cantet, Alain Guiraudie, F.J. Ossang et récemment le belge Emmanuel Marre.

Claude Schmitz vit et travaille à Bruxelles. Il est diplômé de l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS) et est actuellement en compagnonnage au Théâtre de Liège (2018-2022). Ses créations ont été présentées à plusieurs reprises au KunstenFESTIVALdesArts ainsi qu’au Théâtre National Wallonie Bruxelles, à BOZAR etc. Il a réalisé le clip This Light pour Girls in Hawaii ainsi que plusieurs films dont Le Mali (en Afrique) (Prix Format Court – Brive 2016), Rien sauf l’été (Grand Prix Europe et Mention des Distributeurs – Brive 2017) et Braquer Poitiers. Parallèlement, il enseigne et officie comme acteur au théâtre.

Regardez aussi

« Adoration » en première mondiale à Locarno!

Pas moins de quatre films belges seront dévoilés à l’occasion de la 72e édition du …