Ca tourne pour « Le Syndrome des Amours Passées » d’Ann Sirot et Raphaël Balboni

Ann Sirot et Raphaël Balboni ont entamé il y a quelques jours le tournage de leur deuxième long métrage, Le Syndrome des Amours Passées, avec dans les rôles principaux Lucie Debay et Lazare Gousseau. 

Après le magnifique succès d’Une vie démente, plébiscité par les festivals du monde entier et loué par un public conquis, 7 Magritte du Cinéma au compteur dont celui pour du Meilleur film, Ann Sirot et Raphaël Balboni sont de retour derrière la caméra pour tourner Le Syndrome des Amours Passées.

De quoi ça parle? Rémy et Sandra n’arrivent pas à avoir d’enfant car ils sont atteint du “Syndrome des Amours Passées“. Pour guérir, il n’y a qu’une seule solution : il doivent recoucher une fois avec tous leur ex.

On imagine bien que l’on devrait retrouver dans ce nouveau projet l’univers fantaisiste des cinéastes, on imagine bien comment la succession des reprises de contact charnelles avec les ex peut engendrer des situations aussi drôles que poétiques, qui nous poussent à repenser avec eux notre définition du couple, la question de l’exclusivité, de la parentalité, la façon de faire famille.

Comme pour leurs films précédents, les cinéastes ont longuement répété avec leur casting, tout au long de l’écriture, pour préciser les scènes et les intentions.

Dans le rôle de Sandra, on retrouve Lucie Debay, déjà brillante dans Une vie démente. Face à elle, Lazare Gousseau, découvert dans Baden Baden de Rachel Lang.

Autour d’eux, une pléiade de comédiens et comédiennes, parfois fidèles des cinéastes, parfois inédits. On sera curieux de voir débouler dans leur univers les comédiennes françaises Florence Loiret-Caille et Nora Hamzawi. On se réjouira de retrouver les acteurs et actrices mises en lumière dans leur dernier court métrage Des choses en commun, à savoir Hervé Piron et Ninon Borséi, mais Douglas Grauwels, Alice Dutoit (aka Alice on the Roof), Vincent Lecuyer, Frank Onana ou Tom Adjibi.

On en reparle très vite!

 

Regardez aussi

« Dragon Women »: la CEO était une femme

Avec Dragon Women, Frédérique de Montblanc part à la rencontre de femmes, CEO, directrices, présidentes …