Home / News / Evenements / Cannes 2019: les pronostics belges

Cannes 2019: les pronostics belges

Avec l’arrivée du printemps les rumeurs vont bon train concernant la prochaine édition du Festival de Cannes. Alors? Qui ira sur la Croisette? Qui concourra pour la Palme d’Or? Et surtout, qui verra son film bénéficier d’une exposition médiatique précieuse pour assurer sa carrière aussi bien sur le plan national qu’international?

C’est comme un rendez-vous auquel on a pris goût. Jean-Pierre et Luc Dardenne tournaient cet été dans la région de Liège leur nouveau long métrage, Le Jeune Ahmed, dont on ne sait rien ou presque, si ce n’est qu’il traite de la trajectoire d’un jeune homme radicalisé, le Ahmed du titre, qui sera interprété par un acteur inconnu. Comme à l’époque glorieuse de Rosetta ou du Fils. Les 7 précédents films des Dardenne ayant pris part à la Compétition Officielle (et celui d’avant encore, La Promesse, à la Quinzaine des Réalisateurs), on peut légitimement espérer que celui-ci en fasse autant. Rien n’est jamais écrit, d’autant que d’autres membres de la ligne des Palmes d’Or sont sur les rangs (Ken Loach, Tarantino, Terrence Malick, Abdellatif Kechiche ou Hirozaku Kore-Eda), mais n’empêche, on y croit sérieusement. D’autant que Cineart, son distributeur, vient d’annoncer une date de sortie au 22 mai.

Autre gros espoir, le retour sur la Croisette de Fabrice du Welz (photo d’illustration: Fantine Harduin et Thomas Giora dans Adoration). Après Calvaire, présenté à la Semaine de Critique en 2005, et Alleluia, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2014, une sélection cannoise (Un  certain regard?) serait un belle façon de conclure la trilogie ardennaise du réalisateur belge. D’autant que le casting d’Adoration (Fantine Harduin, Thomas Giora, Benoît Poelvoorde, Peter Van Den Begin ou encore Béatrice Dalle) laisse rêveur. La jeune Fantine Harduin montera-t-elle les marches de Cannes pour la 3e année d’affilée avec Happy End de Michael Haneke en 2017 et Amin de Philippe Faucon en 2018?

 

Filles de joie - Versus production (c) Charles Paulicevich
« Filles de joie » de Frédéric Fonteyne – Versus production (c) Charles Paulicevich

D’autres films pourraient bien se retrouver dans l’un des sélections cannoises, comme le reportait notamment le magazine professionnel américain Screendaily en fin de semaine dernière. On parle notamment de Pompéi, deuxième long métrage de John Shank, co-réalisé avec Anna Falguères, avec Garance Marillier, Vincent Rottiers et Aliocha Schneider, Jumbo, premier long métrage de la jeune réalisatrice belge Zoé Wittock avec Noémie Merlant et Emmanuelle Bercot au pitch imparable (une jeune femme tombe amoureuse d’un manège), ou encore Filles de joie (ex-La Frontière), nouveau long métrage de Frédéric Fonteyne, écrit avec la comédienne et scénariste Anne Paulicévich, avec un trio de comédiennes explosif formé par Sara Forestier, Noémie Lvovsky et Annabelle Lengronne. Le réalisateur pourrait bien faire des infidélités au Festival de Venise, où ses trois précédents films ont été primés (Une liaison pornographique en 1999, La Femme de Gilles en 2004 et Tango Libre en 2012) pour humer l’air des Alpes-Maritimes. On pense également à Lola vers la mer de Laurent Micheli, avec la jeune Mya Bollaers (voir notre interview sur le tournage ci-dessous) dans le rôle principal, accompagnée par Benoît Magimel, ou encore Nuestras Madres (ex-Uspantan), premier film de César Diaz produit par Need Productions, tourné au Guatemala.

JumboZoeWittock
Noémie Merlant dans « Jumbo » de Zoé Wittock

 

Côté flamand, le journal américain relève les chances du nouveau film de Patrice Toye (Rosie, Nowhere Man, Little Black Spiders), avec Muidhond, tourné cet été, une adaptation du livre éponyme de Inge Schilperoord ou encore de Tim Mielants (réalisateur de série très côté, notamment de la série Peaky Blinders) pour De Patrick avec un Kevin Janssens en plein contre-emploi, film dans lequel on croise également Bouli Lanners. Le journal souligne également que Rain Anyway, le nouveau film de Gust Van Den Berghe, réalisateur sélectionné deux années de suite à la Quinzaine des réalisateurs (en 2010 pour Little Baby Jesus of Flandr et en 2011 pour Bluebird) pourrait bien faire partie du voyage.

DePatrickTimMielants

 

Mais vous noterez que nos comédiennes et comédiens aussi ont du talent. Kevin Janssens justement est à l’affiche de deux films parmi la liste des (nombreux) films français pressentis pour l’une ou l’autre sélection, La Chambre de Christian Volckman, et L’Etat Sauvage de David Perrault, aux côtés de Déborah François. On pourrait retrouver un autre duo de comédiens belges sur la Croisette dans Qu’un sang impur d’Adbel Raouf Dafri, drame sur la guerre d’Algérie avec Olivier Gourmet et Johan Heldenberg. On parle également de Cécile de France, régulièrement présente sur la Croisette, qui porte sur ses épaules le film de Fabienne Berthaud, Un monde plus grand.

Cécile de France dans « Un monde plus grand » de Fabienne Berthaud

 

Enfin, la belle aventure entamée à Cannes par Virginie Efira et Justine Triet en 2016 avec Victoria pourrait bien se prolonger cette année avec le nouveau film de la réalisatrice française, Sybil.

 

On imagine bien que les doigts sont croisés et les paris sont ouverts chez les nombreux producteurs et productrices belges en lice pour voir leurs films défiler sur la Croisette, aux Films du Fleuve chez les Dardenne bien sûr, mais aussi chez Panique (Adoration), Tarantula (Pompéi), Kwassa Films (Jumbo), Wrong Men (Lola vers la mer) ou  encore Versus Production (Filles de joie, et également en coproduction sur La Chambre, Muidhond et De Patrick!). Résultats des courses mi-avril lors des conférences de presse des différentes sections!

A LIRE AUSSI

Sur le tournage de… Adoration

Sur le tournage de… Filles de joie (ex-La Frontière)

Sur le tournage de … Lola vers la mer

Tournage imminent pour Jumbo

John Shank revient avec Pompéi

Début de tournage pour Uspantan de César Diaz

 

 

Regardez aussi

Le meilleur studio de cinéma aquatique est en Belgique!

Une catastrophe avec un sous-marin. Des vagues d’un mètre de haut. Une inondation avec des …