Clap imminent pour « Chiennes de vie » de Xavier Seron

Xavier Seron revient avec un nouveau long métrage très attendu! 6 ans après son excellent premier long Je me tue à le dire, il débutera donc demain le tournage de son deuxième long, Chiennes de vie.

6 ans d’attente certes, mais on ne peut pas dire que le réalisateur a chômé entre temps, puisqu’il a continué à réaliser des courts métrages à succès, qui lui ont d’ailleurs valu rien moins que trois Magritte du Meilleur court métrage de fiction entre temps: L’Ours Noir en 2016 et Le Plombier en 2017, co-réalisés avec Méryl Fortunat-Rossi, et Sprötch, couronné en février dernier.

Il revient donc avec Chiennes de vie, chronique de nos rapports riches et complexes avec le meilleur ami de l’homme, le chien, bien sûr. En trois temps, il s’interroge sur cette relation si particulière, où l’on ne sait plus trop qui est le maître.

Il s’est entouré pour se faire d’un casting de haut niveau, puisqu’il retrouvera son fidèle compagnon de jeu Jean-Jacques Rausin, héros de Je me tue à le dire, qui lui avait d’ailleurs valu le Magritte du Meilleur acteur. Il mettre également en scène la comédienne Aurora Marion (découverte dans La Folie Almayer de Chantal Akerman, Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Noces de Stephan Streker), nouvelle venue dans son univers, ainsi qu’un duo inédit, formé par Arieh Worthalter (excellent récemment dans A coeur battant ou Serre-moi fort, et que l’on verra bientôt dans Bowling Saturne de Patricia Mazuy, ou aux côtés de Virginie Efira dans Rodéo)  et Louise Manteau (excellente récemment dans le court métrage Les Glaçons, vue aussi dans Pandore). Egalement de la partie, Ninon Borsei (découverte dans le court métrage d’Ann Sirot et Raphaël Balboni Des choses en commun, l’un des films du premier opus de La Belge Collection, comme Sprötch d’ailleurs), ou encore Mara Taquin (à l’affiche récemment de Rien à foutre, et qui sera l’une des héroïnes de la prochaine série de la RTBF, Fils de).

Les-Glacons-Louise-Manteau
Louise Manteau dans « Les Glacons »

Et le pitch?

Pour plaire à Cécile (Mara Taquin), la fille du concierge, Tom (Jean-Jacques Rausin) consent à recueillir le Chihuahua de son défunt voisin. Seul problème, cette bestiole, en apparence inoffensive, semble avoir poussé son maître au suicide et vouloir lui faire la peau. 

Comédienne et égérie d’une célèbre marque de parfum, Greta (Aurora Marion) est anéantie. Son chien et son assistante sont morts écrasés par un camion. Dans une blanchisserie, Greta rencontre Charlotte (Ninon Borsei) et lui propose de remplacer son assistante… à moins qu’il ne s’agisse de se substituer à son chien. 

Ninon Borsei dans « Des choses en commun »

Entre Franck (Arieh Worthalter) et Lola (Louise Manteau) c’est le coup de foudre. Jamais Franck n’avait partagé autant de points communs avec quelqu’un… Sauf un : Lola n’aime pas les chiens. Franck va devoir choisir entre Lola, son nouvel amour et Perdita, sa meilleure amie et le meilleur des chiens. 

Trois destins croisés, trois histoires d’humains et de chiens. 

Mara taquin dans « Fils de »

Chiennes de vie fait partie des films soutenus dans le cadre des aides à la production légère lancées par le Centre du Cinéma il y a quelques années, et auxquelles ont doit des films comme Aya de Simon Gillard (découvert à Cannes à l’ACID), Fils de plouc de Lenny & Harpo Guit (sélectionné à Sundance), ou encore Une vie démente d’Ann Sirot et Raphaël Balboni, 7 prix lors des derniers Magritte du cinéma, dont celui du Meilleur film. Comme Une vie démente, Chiennes de vie est produit par Hélicotronc, qui accompagne Xavier Seron depuis de nombreuses années sur ses courts métrages.

Le tournage aura lieu du 20 avril au 20 mai prochain à Bruxelles et dans ses environs.

Regardez aussi

« A Parked Life », la vie sur la route

Avec A Parked Life, Peter Triest suit ceux qui parcourent l’Europe inlassablement dans leurs poids …