Home / News / En bref / Damiens c’est mieux que l’Embrouille

Damiens c’est mieux que l’Embrouille

Vous avez vu l’Arnacoeur ? Pas de gros risques à le supposer, car cette comédie romantique débridée a été un grand succès en Belgique. En France aussi, évidemment, puisque le film a attiré 3 798 089 spectateurs. Les producteurs ravis ont logiquement décidé de repartir au combat avec la même équipe. Ou presque.

Pascal Chaumeil qui coécrit le scénario est toujours le réalisateur. Romain Durys conserve le rôle principal. Et si Vanessa Paradis laisse sa place à … Marion Cotillard, notre compatriote François Damiens sera lui, à nouveau, de la partie.

Très remarqué pour son rôle de Marc dans l’Arnacoeur avec à la clef des nominations aux Magritte et aux César, François s’éloigne de plus en plus des caméras cachées de François L’Embouille qui ont fait sa gloire. Il sera ici un directeur d’hôtel lancé aux trousses d’un employé indélicat (Durys).

Alors qu’une partie du scénario s’inscrit dans le schéma de la comédie décalée qui a fait le succès de l’Arnacoeur, une autre lorgne du côté des films d’aventures loufoques popularisés par Jean-Paul Belmondo dans les années 60, comme L’homme de Rio et plus encore Le Magnifique. Avec un petit côté James Bond pas du tout désagréable qui explique le titre, Vivre c’est Mieux que Mourir, clin d’œil appuyé aux délires de l’agent 007.

Le film sera tourné en France, au Brésil, mais aussi en Belgique grâce à une prestigieuse coproduction signée Scope Pictures (aussi coproducteur du Marsu de Chabat et du nouvel Astérix). Les scènes d’intérieur seront ainsi, pour la plupart, filmées aux studios belges Monev, à partir du mois de novembre, histoire que Marion Cotillard, avant de repartir sur les plateaux, puisse s’occuper de son premier bébé qu’elle s’apprête à mettre au monde. Et non, même s’il est omniprésent dans les coulisses du cinéma français, François Damiens n’y est pour rien. L’heureux papa est bien Guillaume Canet.

Regardez aussi

Bilall-Fallah-Adil-El-Arbi-Cinevox

Adil El Arbi et Bilall Fallah préparent « Rebel »

Le fonds d’investissement régional flamand Screen Flanders vient d’annoncer les résultats de sa dernière session …