Delphine Lehericey tourne sa « Last Dance »

Delphine Lehericey vient d’entamer en Suisse le tournage de son nouveau long métrage, Last Dance, avec François Berléand, mais aussi Astrid Whettnall et Jean-Benoît Ugeux.

Alors que son dernier film, le très beau Le Milieu de l’horizon (dont nous vous parlions ici), Meilleur Film et Meilleur Scénario lors des derniers Prix du Cinéma suisse, devrait sortir le 29 septembre en France et le 3 novembre en Belgique, Delphine Lehericey vient d’entamer le tournage de son 4e long métrage, Last Dance, qui s’achèvera le 25 août prochain. Après avoir pris en main l’adaptation par Joanne Giger du roman à succès de Roland Buti avec Le Milieu de l’Horizon, elle revient donc à un scénario original.

Au générique de cette comédie dramatique, on retrouve le comédien français François Berléand, qui tient le rôle de  Germain, un homme de 75 ans qui vit une retraite contemplative, pratiquant un farniente indécent nourri d’une légère misanthropie. Lise, sa femme depuis 50 ans, s’occupe de tout à la maison, et remplit avec bonheur son agenda d’activités artistiques et bénévoles. Le jour où Lise décède brutalement, la vie de Germain est alors envahie par sa famille, qui lui impose une surveillance dont il se serait bien passée.

On retrouvera également au casting de cette coproduction belge-suisse le jeune comédien Kacey Mottet-Klein, découvert dans Home d’Ursula Meier, puis bien sûr dans Keeper de Guillaume Senez, ou Continuer de Joachim Lafosse, mais aussi la danseuse suisso-espagnole La Ribot. A leurs côtés, la comédienne française Déborah Lukumuena, l’une des révélations de Divines, et un beau trio de comédien·nes belges, l’impeccable Astrid Whettnall (Magritte de la Meilleure actrice pour La Route d’Istanbul, l’une des héroïnes de la géniale série française Baron Noir), Jean-Benoît Ugeux (vu récemment dans Poissonsexe, et que l’on verra bientôt dans Rien à Foutre et Space Boy, et dont le nouveau court métrage, Abada, fait le tour des festivals) et la toute jeune Elise Havelange, découverte dans le très sensible Les Dauphines.

On apercevra également les excellents Vincent Lecuyer, et Bruno Georis.

A la lumière, on retrouvera le chef opérateur Hichame Alaouie, Prix Lumière pour Eté 85 de François Ozon, et qui signe également la lumière du dernier film du réalisateur français, dévoilé à Cannes.

Le film est produit par Box Productions (Suisse) et coproduit par Need Productions (Belgique), qui étaient déjà associés sur le film précédent de la réalisatrice.

Regardez aussi

« Des gens bien », clap de début!

La semaine dernière a débuté le tournage de la toute nouvelle série des créateurs de …