Treize ans après Rosetta,
Émilie couronnée à Cannes

Elle l’a fait : 13 ans après Rosetta: Émilie Dequenne empoche le prix d’interprétation d’Un certain Regard pour sa prestation dans A Perdre la Raison.

 

Avant même le début du Festival, alors qu’on pensait que le nouveau drame du très percutant Joachim Lafosse serait en compétition, les quelques privilégiés qui avaient déjà vu A Perdre la Raison presque terminé, prétendaient qu’Émilie Dequenne, en mère terrassée par la dépression et l’effroi, était destinée à empocher un nouveau prix d’interprétation, treize ans après celui qui lui avait été remis pour Rosetta.

 

 

[Photo Maryline Laurin – live !]

 

 

Que le film soit versé dans la section Un certain Regard n’a finalement pas changé grand-chose à la donne : À Perdre la Raison a généré autant de presse que la plupart des œuvres de la compétition  officielle et Émilie Dequenne a bouleversé tout le monde. Y compris les membres du jury de cette compétition, présidé par Tim Roth qu’Émilie retrouvera dans quelques jours, sur le plateau de Mobius le thriller d’Éric Rochant où elle partage l’affiche avec Cécile de France et Jean Dujardin.

 

Gageons que Tim a très envie de cette rencontre puisque son jury a octroyé à Émilie Dequenne le prix d’interprétation féminine.  Une formidable récompense pour cette actrice éminemment sympathique qui, de l’avis général, signe ici le rôle d’une vie…

 

En espérant qu’il y en aura encore beaucoup d’autres.

 

Reportage live

Dans le public, Joachim Laofosse qu’on a connu plus réservé exulte

 

[Photo Maryline Laurin]


Pas de prix d’interprétation masculine mais deux prix pour les dames: la Québécoise Suzanne Clément récompensée pour Laurence Anyways dit sur scène à Emilie qu’elle a adoré sa prestation et qu’elle souhaiterait aller boire un verre avec elle pour échanger 😉

 

[Photo Maryline Laurin]


Tous les lauréats

 

[Photo Maryline Laurin]

 

A peine la cérémonie terminée, les interviews commencent. Et Joachim Lafosse ne se sent plus de joie.

 

[Photo Maryline Laurin]


 

À LIRE SUR ET AUTOUR DE A PERDRE LA RAISON

La critique du film

La revue de presse

Matthieu Reynaert : journal d’un scénariste à Cannes – Un article qui se complète tous les jours à la manière d’un blog.

Un mariage?

La bande-annonce

Matthieu Reynaert : portrait du coscénariste de A Perdre la Raison

Interview vidéo d’Émilie Dequenne : Son état d’esprit avant Cannes;

La sélection officielle

 

Regardez aussi

« Close » de Lukas Dhont candidat de la Belgique pour les Oscars!

Close de Lukas Dhont représentera la Belgique dans la course à l’Oscar du long métrage …