Home / News / A l'affiche / « Fatwa » tourne une page de l’histoire moderne de la Tunisie

« Fatwa » tourne une page de l’histoire moderne de la Tunisie

Avec Fatwa, Mahmoud Ben Mahmoud retrace une page de l’histoire récente de la Tunisie post-Printemps Arabe, et ambitionne de faire le portrait d’un musulman ordinaire. 

Tunis, 2013. Un aéroport. Deux hommes s’étreignent. L’un des deux est en deuil, il revient enterrer son fils, Marouane. Installé en France depuis plusieurs années, Brahim (Ahmed Hafiene) est de retour sur sa terre natale pour une funeste occasion. Son fils s’est tué dans un accident de moto, mais les circonstances de sa mort s’avèrent chaque jour un peu plus troubles. D’autant que Brahim découvre avec surprise la religiosité extrême de son fils, lui qu’il prenait pour un artiste étranger aux affaires religieuses. La tension est d’autant plus forte que la mère de Marwan, Loubna (Ghalia Benali), est sous protection policière pour avoir écrit un livre sur lequel une fatwa a été jetée.

Au hasard de ce retour imprévu, c’est un nouveau pays que découvre Brahim, la Tunisie de l’immédiat post-Printemps arabe, où les fondamentalistes ont mis la main sur le pouvoir, et veulent apposer leur marque sur la vie politique, religieuse et culturelle du pays? Face à eux, les laïcs libérés dans leurs actes et leurs paroles par la révolution luttent au quotidien. Mais Brahim, comme une grande partie de ses concitoyens, ne se retrouvent pas dans ces professions. Il s’interroge, qu’est devenue sa culture, ne peut-on plus pratiquer un islam modéré, fait de petits arrangements personnels, d’histoire et de traditions? Mais quand il reproche à son ex-femme, laïque revendiquée, d’avoir oublié son éducation, elle lui rétorque qu’il n’a pas hésité à fuir les siens.

Cette Tunisie pleine de contradictions se retrouve dans la géographie de sa capitale, où les salles de cinéma, les disquaires, les cafés ferment un à un, transformant certains quartiers en véritables cimetières, alors que se développe une Tunis underground, une Tunis non pas tant de résistance que de persistance, derrière les portes closes des cafés.

FatwaMahmoudBenMahmoud

Brahim mène l’enquête, et Fatwa, thriller familial sur fond de fondamentalisme religieux donne corps aux extrémistes, on les entend or de leur prêches, et on les voit batailler au quotidien, entre drame familial et crise de  voisinage. Au final, le film tourne avec pertinence et efficacité une page de l’histoire moderne de la Tunisie, et tente de faire le portrait en creux d’une jeunesse en plein questionnement, et d’un peuple tunisien qui s’interroge sur la possibilité de juste rester un musulman ordinaire.

Fatwa sort ce mercredi 20 février dans les salles belges.

 

A lire aussi:

Entretien avec Mahmoud Ben Mahmoud

Rencontre avec Ghalia Benali

Regardez aussi

Offscreen, festival hors-norme

Avec le printemps revient Offscreen, festival hors norme proposant une plateforme alternative pour les créations …