Home / News / Evenements / Felix van Groeningen en compétition à Sundance avec Belgica

Felix van Groeningen en compétition à Sundance avec Belgica

Belgica, le nouveau long métrage de Felix van Groeningen (La merditude des choses, The Broken Circle Breakdown/Alabama Monroe), sera présenté en première mondiale au prestigieux festival nord-américain de Sundance (21-31 janvier) en Utah.

Un premier film de Pieter-Jan De Pue, The Land of the Enlightened, sera lui aussi présenté en compétition à Sundance dans la section World Cinema Documentary.

Tout comme Flor de mil colores, le court métrage documentaire de Karen Vázquez Guadarrama.

 

Dans Belgica, Frank et Jo, deux frères, se sont progressivement éloignés. Ils se rapprochent lorsque Frank s’implique dans la gestion du café de Jo.

À deux, ils en font rapidement le lieu incontournable de la vie nocturne : un antre de la débauche qui transpire le rock-‘n-roll et où tout semble possible. Pendant un temps du moins… car la fête ne s’arrête jamais et se transforme vite en trip addictif.

 

Stef Aerts (Oxygène, Welp) et Tom Vermeir tiennent les rôles principaux aux côtés de Charlotte Vandermeersch, Hélène Devos, Boris Van Severen, Sam Louwyck et Dominique Van Malder. La musique originale est signée Soulwax. Les ventes internationales sont assurées par The Match Factory.

 

Belgica (produit par Dirk Impens pour Menuet) sera présenté en compétition dans la section longs métrages « World Cinema » de Sundance qui se donne pour mission de montrer les dernières productions de réalisateurs qui montent. Cette section a accueilli de par le passé des films tels que An Education, Bloody Sunday, Lola rennt, 28 Days Later et Goodbye, Lenin!

 

Il s’agit du cinquième long métrage de van Groeningen après Steve+Sky, Dagen zonder lief/Des jours sans amour, La merditude des choses et The Broken Circle Breakdown/Alabama Monroe. Ce dernier a été nominé aux Oscar en 2014 et a remporté le César du meilleur film étranger. Felix van Groeningen prépare actuellement l’adaptation de Beautiful Boy pour New Regency et la maison de production de Brad Pitt, Plan B (lire ici)

 

 

Le premier film de Pieter-Jan De Pue, The Land of the Enlightened, sera lui aussi présenté en première mondiale à Sundance. Entre réalité et fiction, ce film est l’histoire d’enfants afghans. Ceux-ci ont la faculté d’échapper à leur quotidien difficile à travers leurs rêves et leurs aspirations. De Pue a filmé pendant plus de cinq ans des images en 16mm en traversant plusieurs régions d’Afghanistan et des bases militaires américaines. Il a monté le tout pour en faire un récit poignant empreint de poésie.

 

Le producteur Bart Van Langendonck explique que « cette production a été un challenge pour tous ceux qui ont été impliqués. Non seulement il fallait surmonter les problèmes liés à un tournage dans un territoire à risques, mais aussi, pour boucler le budget de 1,2 million d’euros, nous avons dû créer une structure de financement international complexe entre la Belgique, l’Irlande, les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Afghanistan. Mais le magnifique film de Pieter-Jan a donné un sens à tous ces efforts. »

 

The Land of the Enlightened est déjà vendu au distributeur néerlandais Periscoop Film et à Wildcard Distribution pour l’Irlande. Films Boutique s’occupe des ventes internationales tandis que United Talent Agency (UTA) s’occupe des Etats-Unis. En Belgique, The Land of the Enlightened sera présenté en avant-première le 6 mars avant de sortir en salles le 16 mars via Dalton Distribution

 

 

Flor de mil colores, le court métrage documentaire de Karen Vázquez Guadarrama, sera présenté au Festival du Film de Sundance en première internationale. Le week-end dernier, Flor de mil colores a remporté une Wildcard du VAF et il avait déjà été primé au Festival de Gand.

 

Il s’agit du travail de fin d’études de Karen Vázquez Guadarrama au KASK à Gand. Il s’agit d’un portrait intime de Emiliana, une mère célibataire qui tente de survivre dans un camp minier de Bolivie situé à 4.897 mètres d’altitude. Elle et ses enfants évoluent au milieu des paysages paradisiaques de la Mina Argentina. Mais les apparences sont trompeuses : la vie dans le camp est très dure. Ceux qui rapportent de l’étain ont à manger, ceux qui n’en trouvent pas ont faim. Et avec l’alcoolisme endémique, Emiliana est constamment sur ses gardes pour protéger sa famille.

 

Flor de mil colores sera présenté dans le programme des courts métrages de Sundance, qui comprend entre 60 et 80 films. Il concourra également pour le Prix du Jury dans la catégorie non-fiction.

Ce court métrage documentaire a déjà remporté le prix du Meilleur Court Métrage Etudiant de Belgique au Festival de Gand en octobre. Lors de la cérémonie de Clôture du Festival du Court Métrage de Leuven le week-end dernier, Vázquez Guadarrama a reçu une Wildcard du VAF pour les documentaires d’une valeur de 40.000€.

 

La jeune réalisatrice d’origine mexicaine a préparé son film pendant deux mois en faisant des recherches en Bolivie près de la Mina Argentina. C’est là qu’elle a rencontré Emiliana, qu’elle a filmée pendant cinq mois. Le résultat est une tranche de vie d’une mère courage qui se bat jour après jour pour offrir à ses enfants ce qu’ils méritent.

 

Aux côtés de Flor de mil colores, un autre court métrage sera également présenté à Sundance. Il s’agit de Waves ’98 du réalisateur Libanais qui réside à Bruxelles Ely Dagher.

Son film a déjà remporté la Palme d’Or du Meilleur Court Métrage au dernier festival de Cannes. Enfin, on pourra également découvrir le film belge-polonais Figura de Katarzyna Gondek, une coproduction de Ben Vandendaele de Radiator IP Sales qui gère également les ventes internationales du film.

 

(si cet article vous parle, n’hésitez pas à le liker ou/et à le partager sur Facebook. Ce sont les meilleures façons d’attirer l’attention de vos amis sur ce qui vous touche et de partager notre enthousiasme. Merci pour votre soutien)

Regardez aussi

Les films et les talents belges du 46e Festival de Gand

Après avoir dévoilé quelques titre depuis la rentrée, le Festival de Gand vient d’annoncer l’intégralité …