Felix van Groeningen et Charlotte Vandermeersch adaptent « Les Huit montagnes »

Duo à la ville et à l’écran, Felix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch se lancent dans l’adaptation du roman de l’auteur italien Paolo Cognetti, Les Huit Montagnes, Prix Médicis étranger en 2017, qu’il écriront et réaliseront tous les deux.

Felix Van Groeningen quant à lui a explosé sur la scène du cinéma mondial d’auteur en 2009 avec la présentation à Cannes (Quinzaine des Réalisateurs) de La Merditude des Choses, déjà une adaptation, de l’auteur flamand Dimitri Verhulst. En 2013, The Broken Circle Breakdown est nommé pour l’Oscar du Meilleur film étranger, clôturant ainsi une carrière internationale phénoménale pour le film, incursion américaine qui le place sous les projecteurs d’Hollywood. En 2018, il réalise d’ailleurs Beautiful Boy, avec Steve Carell et Timothée Chalamet, là aussi une adaptation de deux mémoires, ceux d’un père et d’un fils dont la relation est mise à mal par la toxicomanie du fils.

Charlotte Vandermeersch est comédienne et autrice, elle a notamment collaboré au scénario de The Broken Circle Breakdown. On l’a vue récemment dans Adoration de Fabrice du Welz, De Premier d’Erik Van Looy, et Belgica de Felix Van Groeningen.

Tom Vermeir et Charlotte Vandemeersch dans « Belgica »

L’histoire? Pietro est un enfant de la ville. L’été de ses onze ans, ses parents louent une maison à Grana, au cœur du val d’Aoste. Là-bas, il se lie d’amitié avec Bruno, un vacher de son âge. Tous deux parcourent inlassablement les alpages, forêts et chemins escarpés. Vingt ans plus tard, le jeune homme reviendra à Grana pour y trouver refuge et tenter de se réconcilier avec son passé.

Comme dans les films précédents de Felix Van Groeningen, l’amitié, la famille, le destin et l’acceptation seront au cœur de ce récit, avec la nature intacte des Alpes italiennes en toile de fond.

Van Groeningen retrouvera son chef opérateur fétiche, Ruben Impens, ainsi que son monteur attitré, Nico Leunen.

On peut lire sur la version flamande de Cinevox le témoignage de Felix Van Groeningen: « Le fait de co-réaliser ce film avec Charlotte, d’avoir monté une coproduction internationale d’envergure (ndlr: le film est une coproduction entre l’Italie, la Belgique, la France et la Grande-Bretagne), et de retrouver une partie de mon épique me laisse penser que tous les ingrédients sont réunis pour que ce film constitue une étape importante pour moi. J’ai été très touché par la pureté et la véracité avec laquelle les personnages vivent leur vie, en quête de sens, et du bonheur. Cela me touche énormément, et je suis sûr que cela peut également faire écho auprès du public. » 

« Le fait que nous réalisions le film ensemble n’était pas prévu, confirme Charlotte Vandemeersch, mais c’est venu de façon très naturelle. Après avoir travaillé intensivement sur le scénario pendant un an, nous nous sommes aperçu que nous étions très complémentaire. Cette nouvelle aventure s’annonce passionnante! ».

Regardez aussi

Au programme du 9e Waterloo Historical Film Festival

Le 9e Waterloo Historical Film Festival débute aujourd’hui jusqu’au 18 octobre prochain, avec au programme …