François Huberty – Nous quatre – En chemin…

Depuis que David a appris qu’il était atteint d’une maladie qui nécessite une greffe de moelle osseuse, sa vie a basculé. Pour l’aider, son père adoptif lui révélé le nom de son père biologique qui pourrait être donneur compatible.
Avant de partir à sa rencontre, David demande de l’aide à ses trois meilleurs amis, Vincent, Léo et Chloé, dont la relation s’est dégradée avec le temps.
Soucieux de resserrer les boulons entre eux, il réussit à les convaincre de faire avec lui ce qu’il pense être une virée d’une après-midi…  mais qui va vite se transformer en voyage inattendu à travers tout le pays, semé d’embûches et de rencontres insolites.

 

Au moment de sa conception, Nous Quatre de Stéphane Hénocque n’était pas forcément destiné à sortir en salles. Tourné en deux semaines pour quatre mille euros, achevé pour 4000 euros supplémentaires grâce au crowdfunding, il a finalement été présenté en Première mondiale le 8 septembre au Kinepolis Rocourt devant deux salles pleines à craquer… avec l’incroyable succès qu’on a déjà relaté sur notre site (lire ici).

Drôle, émouvant, ambitieux malgré son manque de moyens et ses petites imperfections, Nous Quatre est une réussite inattendue, un film populaire comme on en tourne peu en Belgique: le genre de longs métrages qui vous fait rire aux larmes et vous fait pleurer dix minutes plus tard. Une rareté. Presque un cas d’école.

Il sortira le 28 septembre 2016 en Belgique avec quelques avant-premières à partir du 18, histoire de mettre le film sur orbite

 

Regardez aussi

Marc-Henri Wajnberg: « rendre la parole aux invisibles »

Rencontre avec Marc-Henri Wajnberg, alors que son nouveau film, I Am Chance, sera projeté demain …