Cinevox #12 – Juin 2012 – Post Partum – Puppy Love

Alors qu’on a beaucoup reproché à la sélection officielle cannoise de ne pas avoir retenu un seul film réalisé par une dame, notre Grand Écran n°12 en convie deux à la fête. Deux Delphine, qui plus est, ce qui est curieux d’autant que ces deux jeunes artistes abordent ici leur premier long métrage.  Avec un culot assez sidérant.

Delphine Noels a peaufiné son scénario avec l’aide de son copain David Lambert. Le duo partage le même producteur (Jean-Yves Roubin, Frakas) et une égale fascination pour les rapports humains tendus et complexes. Post-Partum, c’est l’histoire de Luce. Elle et son mari sont vétérinaires. Luce attend son premier enfant, mais reste très active. Dès qu’elle accouche, c’est le vertige; elle perd pied. Chaque jour, la dépression qui la gagne devient plus effrayante, plus incontrôlable.

Puppy Love de Delphine Lehericey est assez différent sur le fond, mais proche par son audace. Gonflé, moderne et débridé, son scénario s’inscrit totalement dans l’air du temps, parfois borderline et très cru. Il traite de l’éveil à la sensualité (au sexe et au désir) de Julia, une jeune fille happée dans un tourbillon d’attirances après l’arrivée dans son quartier de Diane, une Anglaise délurée.

Tous les détails ici.

Regardez aussi

Capsule #109: 2mn avec Jean-Jacques Rausin

Pour cette nouvelle capsule, rendez-vous avec le comédien Jean-Jaques Rausin, Magritte du Meilleur acteur pour …