Home / News / A l'affiche / HH Hitler à Hollywood
On a retrouvé le film disparu

HH Hitler à Hollywood
On a retrouvé le film disparu

Pour son premier long métrage de fiction, HH Hitler à Hollywood, le réalisateur belge Frédéric Sojcher a sorti les bâtons de dynamite et mis toute son intelligence et sa connaissance du cinéma au service d’un scénario totalement original. Il a conçu un thriller étonnant qui joue avec les codes et l’histoire du 7e Art comme rarement on a osé le faire jusqu’ici. On ne parle même pas du titre, hyper provocateur.

Déjà, l’idée est géniale: Marie de Medeiros, actrice et réalisatrice, décide de filmer un reportage sur une de ses idoles, Micheline Presle. Au cours d’une interview, elle apprend que la star française a tourné en 1939 sous la direction d’un certain Luis Aramcheck une œuvre intitulée Je ne vous aime pas. À cause de la guerre, le film n’est pas sorti en salles. Elle-même ne l’a jamais visionné. Comme une complicité naît entre les deux femmes, Micheline Presle convainc Maria de partir à la recherche de la pellicule perdue, qu’elle voudrait voir au moins une fois avant de mourir. Et voilà Rouletabille et Miss Marple sur les traces du mythe oublié. Plus le duo progresse dans ses recherches, plus le mystère s’épaissit. Je ne vous aime pas semble avoir totalement disparu, victime d’un incroyable complot fomenté par les nazis…

Complot ? Disparition de film ? Et si ce que raconte Frédéric Sojcher était vrai ? Et si la même histoire se répétait, frappant aujourd’hui son discours… trop gênant. Terminé depuis de longs mois, Hitler à Hollywood a, certes,  fréquenté de nombreux festivals. Il a été la vedette belge de l’Eurociné 27 2011 à Bruxelles et Madrid. Mais de sorties en salles… il n’en était jamais question.

Les plus cinéphiles d’entre nous qui le guettent depuis longtemps commençaient à désespérer, mais cette fois c’est certain. Cinq semaines après sa diffusion du film en France, le thriller arrive enfin dans nos cinémas belges ce 15 juin.

Cinevox vous en parle d’ailleurs dans son grand Écran n°2. Et dès demain, nous y reviendrons dans la rubrique « à l’affiche ».

 

Regardez aussi

Sawah

« Sawah », comédie luxembourgo-universelle

Avec Sawah, Adolf El Assal livre une comédie complètement déjantée, prônant la mixité culturelle, riant …