Hichame Alaouié Prix de la Meilleure image aux Lumières 2021

Le chef opérateur belge Hichame Alaouie s’est vu remettre hier soir le Prix Lumières de la Meilleure image pour son travail sur Eté 85 de François Ozon. Un beau prix, qui vient gratifier une belle première collaboration, tant le travail d’Hichame Alaouie sur l’image de ce film d’amour nostalgique vient l’ancrer dans son époque, et magnifier cette lettre d’amour filmée, comme si Ozon avait enfin pu réaliser le film qu’il aurait rêvé de voir quand il était adolescent.

Hichame Alaouie revenait d’ailleurs hier soir sur son travail spécifique sur le film, « un film d’été, on l’on sente la lumière et le soleil », tourné en 16mm.

Un beau prix donc, qui est loin d’être le premier pour le DOP belge, primé l’année dernière aux Magritte du cinéma pour son magnifique travail sur Duelles, une statuette qu’il avait déjà décrochée en 2013 pour L’hiver dernier de John Shank, et en 2014 pour Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch. On découvrira bientôt son travail dans De nos frères blessés d’Hélier Cisterne, avec Vincent Lacoste et Vicky Krieps.

Notons que la Belgique était également à l’honneur à travers le Prix de la Meilleure coproduction internationale remis à L’Homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania, un film coproduit en Belgique par Annabella Nezri pour Kwassa Films, au générique duquel on retrouve le comédien belge Koen De Bouw.

 

Regardez aussi

Bigfoot enflamme Netflix!

Bigfoot Family de Ben Stassen et Jérémie Degruson, lancé en exclusivité ce week-end sur Netflix …