Home / News / Evenements / Kinopen Air Made in Belgium

Kinopen Air Made in Belgium

Depuis le début de l’été, le Kinograph, le pop up cinéma bruxellois, organise des séances en plein air les jeudi et vendredi soirs sur la plaine de See U. Les deux projections de la semaine, #fetenat oblige, seront consacrées à des films belges!

Jeudi 23 juillet: De helaasheid der dingen (La Merditude des choses) de Felix Van Groeningen

Gunther Strobbe, 13 ans, partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, Gunther baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante… Tout porte à croire qu’il subira le même sort. A moins qu’il ne parvienne à se « démerder » de là…

Souvenez-vous, en 2009, une team cycliste belge et nudiste enflammait la Croisette. L’équipe de La Merditude des choses, troisième long métrage du wonder boy flamand Felix Van Groeningen décidait dans un joyeux fracas de reproduire l’une des scènes cultes du film en descendant à vélo et dans le plus simple appareil jusqu’au Palais des festivals. Adapté d’un roman de Dimitri Verhulst, le film inscrit définitivement le jeune cinéaste sur la carte du cinéma mondial.

Séance sont gratuite et sous réservation obligatoire, via EventBrite

Vendredi 24 juillet: Adoration de Fabrice du Welz

Adoration, c’est l’histoire de Paul, un jeune garçon solitaire de 14 ans. Sa mère est femme de ménage dans une clinique psychiatrique. Son père les a quittés il y a déjà très longtemps. Une nouvelle patiente arrive à la clinique. Elle s’appelle Gloria, une adolescente trouble et solaire. Paul va en tomber amoureux fou et s’enfuir avec elle, loin du monde des adultes…

Il y a près d’un an, Adoration faisait l’évènement lors d’une autre projection en plein air, sur la prestigieuse Piazza Grande du Festival de Locarno, où le public réserva un accueil enthousiaste à cette histoire d’amour fou, ce conte âpre et sensoriel, aussi lumineux qu’effrayant. Au générique on retrouve l’incroyable jeune comédien français Thomas Gioria, découvert dans Jusqu’à la garde, la révélation du cinéma belge, Fantine Harduin, déjà vue aux côtés de Michael Haneke, Emmanuelle Devos, Romain Duris, ou encore dans la saison 2 d’Ennemi Public, mais aussi un Benoît Poelvoorde méconnaissable, qui rempile d’ailleurs en ce moment-même avec le cinéaste puisqu’ils tournent cet été un nouveau film, Inexorable.

Séance gratuite et sous réservation obligatoire, via EventBrite

Regardez aussi

« L’Ennemi » ouvrira la Compétition officielle de Gand

Le Festival International du Film de Gand tenait aujourd’hui sa conférence de presse, l’occasion de …