La Belge Collection 2: les coulisses du casting!

Suite au succès du premier volume, la Belge Collection revient pour un deuxième opus, soit 4 courts-métrages dont l’objectif est de mettre en avant la jeune génération de comédiennes et comédiens belges. Ces 4 films seront réalisés par Bouli Lanners, Jessica Woodworth, Fred De Loof et Anne-Lise Morin, et le parrain de cette nouvelle édition est le comédien Marc Zinga!

Suite à l’appel à casting lancé l’été dernier, plus de 500 candidatures ont d’ores-et-déjà été déposées en ligne, et plus de 300 aspirant·es comédien·nes ont été rencontré·es lors de sessions exceptionnelles de casting à l’occasion du BRIFF, et du Festival de Namur.

C’est à Namur justement que nous avons rencontré Michaël Bier, chargé de repérer les talents qui feront le bonheur de cette deuxième édition de la Belge Collection, et peut-être plus encore!

« Pour cette deuxième saison, nous avons décidé de revoir le mode de casting, nous explique le directeur de casting. Pour la première édition, les  cinéastes avaient fait appel à des comédien·nes qu’ielles connaissaient déjà, mais pour cette deuxième, nous avons décidé de lancer un grand casting national, afin de découvrir de nouvelles têtes. L’idée était d’élargir le spectre, et de donner accès aux castings à des gens qui n’ont pas forcément l’occasion d’en passer, notamment en les décentralisant, en allant vers les talents. Démystifier les choses en sortant aussi de Bruxelles ou Liège. Aucune origine n’est rédhibitoire, que les gens soient étudiants en théâtre, ou pas du tout. Notre seul critère est un critère d’âge, 18-30 ans cette année. »

Effectivement, c’est un vent de jeunesse qui souffle dans les couloirs du Palais des Congrès, sur la Place d’Arme de Namur. Certain·es sont venu·es en groupe, d’autres sont seul·es. Toustes sont légèrement inquiet·es, mais ont hâte de se lancer sur la scène improvisée. Et surtout, Michaël Bier insiste: toustes ont leur chance.

« On a une vraie volonté de travailler sur la thématique de la diversité, à l’initiative de la Communauté française. On a la réputation d’être un milieu hyper fermé. Et le cinéma belge, que ce soit dans les films ou au sein des équipes, devant ou derrière la caméra, est de moins en moins représentatif d’une société belge en constante évolution. La Belge Collection est aussi une piste concrète pour travailler sur ces questions sur le terrain. »

« Il y a aussi une vraie diversité entre les gens qu’on voit à Bruxelles, Namur ou Charleroi, continue-t-il avec enthousiasme! On a 15 dates à Bruxelles et en Wallonie. C’est une vraie tournée! On va voir plus ou moins 3000 personnes, c’est pas rien. L’idée aussi est que ces rencontres ne servent pas forcément QUE à la Belge Collection, que ces essais filmés puissent servir ensuite à d’autres. On a des gens hyper différents, certains se sont inscrits, certains passaient et ont vu de la lumière. A Bruxelles, on avait 1/3 d’inscrits, 2/3 de passants. »

Les jeunes gens présents ce jour-là sont d’abord accueillis par le directeur de casting, qui les met à l’aise, et les invite à se présenter. On sent déjà les personnalités commencer à se dessiner avec cette simple prise de parole, celleux qui foncent tête baissée, qui ont préparé leur coup, ou dont l’émotion prend le pas sur le discours. Michaël Bier leur donne ensuite une situation, sans forcément préciser chacun de leur personnage. Il peut ainsi observer comment chacun se positionne dans la prise de parole, la façon de capter l’attention, de s’approprier la situation, ou parfois juste, d’être.

« Je fais un casting de personnalités, précise-t-il, j’ai des descriptions de personnages, mais pas encore de scénario. On travaille sur les thématiques des films plus que sur les personnages en particulier. Le plus important pour moi aujourd’hui, ce n’est pas la qualité du jeu, c’est l’énergie. »

Ca vous parle? Alors notez les dates des prochains castings, et rendez-vous en 2022 pour découvrir les quatre nouveaux films de la Belge Collection.

 

 

 

Regardez aussi

Au programme du 9e Waterloo Historical Film Festival

Le 9e Waterloo Historical Film Festival débute aujourd’hui jusqu’au 18 octobre prochain, avec au programme …