La Chance de Ma Vie
Une comédie euphorisante

Julien Monnier a un sérieux problème. Il a beau être un conseiller conjugal brillant, il n’arrive pas à garder une femme dans sa vie plus de deux semaines. Et pour cause, depuis son plus jeune âge, Julien porte la poisse à toutes les demoiselles qui s’éprennent de lui. Pas une petite poisse. Non, la grosse. L’énorme malchance. De celles qui vous envoient à l’hôpital plusieurs fois par mois, qui brisent votre carrière professionnelle ou qui vous fâchent à tout jamais avec vos proches. Julien est à proprement parler un vrai chat noir pour ses maîtresses. Joanna Sorini va l’apprendre à ses dépens le jour où elle le croise.Triste, non ? Pas du tout ! Au contraire !

 

La Chance de ma vie, coproduit en Belgique par Scope, est un feel-good movie. Et vous aurez beau vous creuser la tête pour tenter de nous contredire: ils ne sont pas si nombreux les feel-good movies francophones. Ce n’est même peut-être pas un hasard si on doit utiliser une expression anglo-saxonne pour en parler.

 

 

Or,  comment pourrait-on labelliser autrement la Chance de ma Vie ? Une comédie romantique? Oui, il y  de ça. C’est drôle. Et c’est indubitablement romantique. Mais le film dépasse le cadre habituellement imparti à un genre qui véhicule trop de clichés.

Certes le principe de la comédie romantique de base est ici respecté. Lorsque Julien (François Xavier Demaison, irrésistible en Droopy) croise le regard de Joanna (Virginie Efira, totalement épatante pour un premier grand rôle), on entrevoit l’issue du scénario.  Biberonnés à ce genre de films dont les Américains et plus encore les Anglais sont les champions du monde, nous sommes persuadés qu’au bout du compte, il y a 99% de chance qu’on les retrouvera bras dessous; bras dessous.

Même si tout ou presque va s’échiner à les séparer. Surtout Julien d’ailleurs qui veut éviter que Joanna pâtisse de sa compagnie. Un fantasme? A moins, qu’il ne soit vraiment un oiseau de malheur.

 

 

L’intérêt de ce genre de film réside donc dans le cheminement que les protagonistes devront accomplir, les retournements de situation, leur originalité. La comédie romantique est un genre bien huilé qui repose également sur une subtile alchimie entre les deux acteurs principaux.

Le film ne sera-t-il pas trop bavard ? Trop gaulois ? Trop stupide, Trop entendu ? Non, non, non, non.

Les situations sont-elles cocasses ? Les personnages secondaires captivants ? Les obstacles imprévus? Oui ,oui, oui.

Tout va bien alors ? Précisément.

 

 

Avec même ce petit atout qui fait qu’une fois le générique passé, les lumières rallumées, on se sent bien, on a la pêche, la vie est belle. Youplala! Non seulement on a passé un bon moment, mais on est franchement heureux. Pour Joanna et Julien. Pour nous aussi. « Feel good movie », on vous dit.

 

Car ce film a du charme, du peps, de jolies petites séquences décalées, de la fantaisie, de la légèreté, des seconds rôles parfaits et attachants (mention spéciale à Elie Seymoun totalement mégalo et donc formidable), et du rythme surtout. Beaucoup de rythme. Et il a plu. En France, plus d’un million de spectateurs ont été le voir en neuf semaines. Emballant, non ?

 

 

Outre Virginie Efira qui est totalement épatante, on croise avec plaisirs quelques acteurs de chez nous: Tania Garbarski en ex ulcérée, Nathalie Huffner en patiente de Julien, Stéphane Bissot, Stéphanie Van Vyve, Thierry De Coster et, totalement irrésistible, Patrick Ridremont, Erico Salamone, Eric Godon ,etc. Presque un who’s who…

 

 

La Chance de Ma Vie est sorti en DVD mais aussi en Blu-Ray et il existe même un coffret conjuguant les deux. En plus du film on y trouve un making of, un court métrage de Nicolas Cuche et sur un deuxième DVD, une foule de petites perles : Le Guide de séduction pour célibataires malchanceux (120mn), Le guide de la séduction avec Virginie Efira et François-Xavier Demaison,  le Court métrage Séduire et saisir sa chance, les meilleurs sketches de Thomas Ngijol, Elie Semoun et François-Xavier Demaison, un quiz interactif sur les comédies romantiques et même, jolie soirée, un micro-trottoir : vos plus grands souvenirs de malchance en amour. Difficile de faire plus complet. Et plus réjouissant.

 

Regardez aussi

« Sur le rivage » et « Caline », deux inédits dans Tout Court

Au programme ce soir dans Tout Court, le magazine du court métrage de La Trois, …