Home / News / A l'affiche / « La Francisca, une jeunesse chilienne », première mondiale au FIFF

« La Francisca, une jeunesse chilienne », première mondiale au FIFF

Le Festival International du Film Francophone de Namur diffuse ce soir en avant-première La Francisca, une jeunesse chilienne, du réalisateur chilien installé en Belgique Rodrigo Litorriaga.

Francisca. Elle a l’insouciance d’une jeune fille bronzant sur la plage, qui voit la vie en rose à travers les verres teintés de ses lunettes de soleil. Mais elle a aussi la gravité de celle qui sait que sa famille compte sur elle.

Francisca a 19 ans, rêve de quitter Tocopilla, petit bourg juché entre l’Océan Pacifique et le désert d’Atacama. Une ville posée au pied d’imposantes et majestueuses montagnes, où les rêves sont comme écrasés par ce paysage spectaculaire. Alors malgré tout, elle tente de vivre sa vie de jeune fille. Pas la vie rêvée, celle qui se déploie loin d’ici, mais une vie convenable, de petites histoires d’amour et des sorties entre copines.

Elle rêve d’ailleurs, mais reste pleine d’illusions, notamment quand il s’agit de son petit frère, Diego, jeune garçon autiste qui cause le désarroi aussi bien de ses parents que de l’école, tant personne ne sait comment l’accompagner. Un jour Fernando, le nouveau professeur de Diego, propose de lui organiser des cours particuliers. C’est un soulagement pour Francisca, qui voit là une issue pour Diego, et surement, la possibilité d’un échappatoire pour elle.

Mais le drame couve, Francisca et sa famille vivent au coeur d’une région sismique, et les grondements de la terre font écho aux déchainements des sentiments, à la noirceur des passions humaines. Diego rêve qu’il vole, comme les oiseaux noirs qu’il observe dans le ciel. Mais ces oiseaux noirs, leur vol ras et planant jette comme un voile sombre sur leur existence.

Car l’histoire de Francisca et Diego, c’est aussi l’histoire de la violence des hommes. Celle des pères, des amoureux, des hommes de confiance. La quête d’émancipation de Francesca est lourdement plombée par un quotidien aux accents mortifères qui la rattrape, et lui fera payer le prix fort pour trouver le chemin de sa liberté.

« La Francisca, une jeunesse chilienne » est le premier long métrage de Rodrigo Litorriaga, épopée tragique d’une jeune femme marquée par le drame, mais dont l’énergie vitale laisse entrevoir malgré tout, peut-être, une lueur d’espoir. Il est diffusé ce soir dans la sélection des Pépites du Festival de Namur.

 

Regardez aussi

C’est l’heure du goûter avec « La Chouette en toque »

La Chouette du cinéma est de retour avec La Chouette en toque, et s’intéresse cette …