La longue Nuit du Court sur La Trois

Le Festival de Bruxelles du court métrage a débuté mercredi et il va faire battre le cœur de la capitale européenne jusqu’au 4 mai. On pourra y découvrir tous les courts qui ont retenu l’attention des sélectionneurs ces douze derniers mois au fil d’une série de séances qui s’annoncent assez palpitantes.
Bonne nouvelle pour ceux qui habitent loin de Bruxelles, dans la foulée de l’évènement, la RTBF passe le grand braquet.

 

Pour les insomniaques et tous ceux qui savent se servir d’un magnétoscope numérique ou VHS (si, si, ça existe encore), la Trois propose carrément une longue nuit cinéphile, avec… sept heures de courts métrages belges repérés et primés dans les Festivals.

Ca se passe du 27 au 28 avril 2013, de 23h30 à 6h30 du matin. Immanquable? Et comment !
Au fil de la nuit, toutes les perles de l’année parmi lesquelles quelques films d’animation programmés aux premières heures du matin… Pas forcément des choses qu’on pourrait imaginer produites par Disney néanmoins.

 

Demandez le programme:

 

 

KÉROSÈNE de Joachim Weissmann (26’21’’)

Clara, 25 ans, suit une psychothérapie d’un nouveau genre pour vaincre sa phobie : l’avion. Afin de surmonter sa peur, elle se fait engager comme technicienne de surface à bord des avions en escale…

 

L’APPEL de Cécile Mavet (19’11’’)

Une foi ardente habite Anna. Ancienne danseuse classique, elle se consacre désormais à Dieu. Mais alors qu’elle s’apprête à prononcer ses voeux, le trouble s’installe, entre l’appel du corps et celui de l’esprit…

 

MAILLOT DE BAIN 46 de Wannes Destoop (14’56’’)

Chantal, une fille potelée de douze ans, peine à trouver sa voie dans la vie. Elle n’a pas beaucoup d’amis et à la maison. Seul son beau-père lui apporte un peu de réconfort. Ce n’est qu’à la piscine locale, où elle s’entraîne de manière intensive, qu’elle se sent vraiment bien…

 

 

À TON VIEUX CUL DE NÈGRE d’Aurélien Bodinaux (13’37’’)

Bruxelles, une maison de repos. Un Belge et un Congolais trinquent à leur longue amitié. La discussion s’envenime sur de vieilles histoires. Histoires de rêves brisés, histoires de vies gâchées…

 

CIAO BAMBINO de Thibaut Wohlfahrt (19’31’’)

Pour son anniversaire, Nadine emmène Baptiste à la mer. Entre confidences et rejet, mère et fils vont essayer de trouver les mots pour se rapprocher…

 

 

LE CON de François Paquay (15’50’’)

Jean-Bernard Lambillotte, adjoint à la direction de la FDCBPP, est sous le choc lorsque sa candidature pour le poste de directeur est rejetée. Après 17 ans de bons et loyaux services, ce ne sera pas lui, mais Carl de Strooper, un homme froid, distant, incapable de sourire…

 

LE CRI DU HOMARD de Nicolas Guiot (30’51’’)

D’origine russe et installée depuis peu dans le sud de la France, Natalia, six ans, attend impatiemment le retour de son frère Boris, parti combattre en Tchétchénie…

 

COMME DES HÉROS de Véronique Jadin (20’50’’) (signalétique -10)

Parce qu’il voudrait, comme son père résistant, gagner sa part d’héroïsme, monsieur Javeau entraîne sa femme et sa fille dans une aventure violente…

 

 

LA VERSION DU LOUP de Raphael Balboni et Ann Sirot (10’26’’)

Dans cette version, le loup, lassé de sa cruelle réputation, rétablit la vérité et dévoile un petit chaperon plus espiègle que la candide fillette de la légende…

 

DIMANCHES de Valéry Rosier (15’19’’)

Les dimanches et l’homme face au temps qui passe. Le temps libre qu’on tente de remplir à tout prix. Que l’on observe passer, avec rire ou avec ennui…

 

LE GRAND JEU de Yannick Pecherand-Molliex (20’16’’)

Une jeune femme se réveille. Sur l’oreiller, une surprise l’attend…

 

 

 

THERMES de Banu Akseki (25’) (signalétique -10)

Joachim, un adolescent d’une quinzaine d’années, gagne deux entrées pour un centre de thalasso où il décide d’aller avec sa mère. Plongés dans un lieu de bien-être inhabituel, ils vont être emportés par des courants divergents…

 

MAUVAISE LUNE de Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron (29’48’’) (signalétique -10)

Jean-Paul est différent. Son père est sa mère. Il aime les chiens passionnément. Mais c’est la bière qu’il préfère. Quand la lune est pleine, Jean-Paul est plein. Demain, il ne se souviendra plus de rien…

 

 

À NEW OLD STORY de Antoine Cuypers (22’36’’) (signalétique -10)

Au fil de leurs errances, quatre individus se croisent, ici et là, dans des lieux de passage. Peu à peu, aux échanges prudents des uns répondent les corps vibrants des autres, formant l’image de rencontres décisives…

 

 

EINSTEIN ÉTAIT UN RÉFUGIÉ de Solange Cicurel (18’45’’)

Pourquoi accorder une seconde chance à une personne qui vous a délibérément menti ? C’est l’histoire d’une intuition, celle d’une avocate à qui sa cliente a menti et qui, malgré cela, va l’aider…

 

COME WHAT MAY de Maxime Feyers et Mathieu Bergeron (16’14’’)

Lorsque son épouse l’appelle depuis l’hôpital, l’univers de Paul vacille…

 

CHRISTINE d’Isabelle Schapira (9’22’’)

Christine retrouve son fils Damien, en fugue, alors qu’il fait la manche sur le parking d’un supermarché. Après un moment passé avec lui, Christine comprend peu à peu qu’il ne rentrera pas…

 

 

SIDEWALK de Binevsa Berivan (17’39’’)

Une journée dans la vie de Mémo, cloîtré dans l’entresol qui lui tient d’appartement. Le petit soupirail qui lui permet de respirer et de voir la lumière est aussi une ouverture vers l’extérieur. Vers la vie…

 

AD VITAM de Mathieu Labaye (animation – 8’35’’)

Une vieille dame angoisse à l’idée de perdre son époux…

 

CANICHE de Noémie Marsily et Carl Roosens (animation – 16’)

Au milieu de nulle part, le vent emporte un magazine féminin. Des conseils de beauté s’échappent de la revue, suscitant l’excitation d’un chien, qui lui court après. Il la prend dans sa gueule et la ramène dans la tour dans laquelle il vit…

 

 

LA BOÎTE DE SARDINES de Marie-Louise Colon (animation – 9’21’’)

Eva, une minuscule sirène, cherche désespérément l’âme soeur. Elle tente de séduire Émile, un pêcheur de sardines solitaire, en se jetant dans ses filets…

 

FUGUE de Vincent Bierrewaerts (animation – 10’29’’)

Un petit bonhomme veut prendre soin d’une jeune pousse en la mettant au soleil. Dans un filet, il capture un nuage pour pouvoir abreuver la plante, mais celui-ci, se transformant en eau, glisse au travers des mailles…

 

 

RUMEURS de Frits Standaert (animation – 7’34’’)

Profitant d’une belle après-midi d’été, trois lièvres font la sieste au beau milieu de la jungle. Soudain, un bruit retentit derrière les feuillages. Pris de panique, les rongeurs prennent la fuite, entraînant dans leur sillage tous les animaux de la jungle…

 

LE MULOT MENTEUR d’Andrea Kiss (animation – 19’21’’)

Dans la Taverne de la Forêt, un mulot fabulateur et un peu mythomane raconte ses exploits aux animaux des bois. Insignifiant de prime abord, le mulot est alors la personnalité la plus en vue de la forêt. Mais ce soir-là, le retour à la maison sera plus long que prévu…

 

Regardez aussi

Tout Court a le blues

Nuit bleutée dans Tout Court ce soir avec deux inédits: Bluestar de François Vacarisas et …