La trêve… au cinéma (et pas en Belgique)

Il fallait s’y attendre : le succès de La Trêve a attiré l’attention de très nombreux spécialistes, diffuseurs et de producteurs.

On sait depuis hier que la série vient d’être vendue en France ou elle sera diffusée prochainement sur France 2 (classe!). On peut aussi penser qu’il pourrait en être de même en Angleterre ou dans les pays nordiques friands de ce genre d’histoires noires alambiquées.
Mais dans la foulée de nos voisins, ce sont les États-Unis qui, les premiers, ont sonné la charge.

Pas celle de la brigade légère vous l’imaginez bien.

 

Si les premières rumeurs ont fait état d’un remake commandé par une célèbre chaîne câblée, c’est finalement Hollywood qui s’empare du scénario de Matthieu Donck, Stéphane Bergmans et Benjamin d’Aoust pour en tirer… un film.
Et pourquoi pas ?

Comme les producteurs croient dur comme fer au potentiel de La trêve (ils doivent lire Cinevox), ils ont mis le paquet pour séduire le grand public.

 

 

Après s’être attelé au remake du premier volet de Millenium avec la classe qu’on lui connaît c’est David Fincher qui réalisera The Truce (à ne pas confondre avec le film que Francesco Rosi signa en 1997 avec John Turturro). Si tous les personnages ne devraient pas apparaître dans cette adaptation forcément condensée, les principaux acteurs du film sont connus : Brad Pitt incarnera John Patterson, flic new-yorkais patibulaire (mais presque) envoyé dans le Montana pour se refaire une santé après des événements troubles auxquels il aurait été mêlé.

 

 

À peine arrivé dans la ville où il a grandi, il est confronté au décès fort suspect d’un jeune footballeur noir (on parle ici de foot américain bien sûr), retrouvé dans la rivière Madison, un des cours d’eau qui coulent en amont du Missouri.

Patterson devra faire équipe avec une policière inexpérimentée, campée par Ellen Page (alternative surprenante à Guillaume Kerbusch) alors que la maire de la ville (Glenn Close reprend le rôle de Catherine Salée) envisage de faire construire un barrage (là, rien ne change).

 

 

Jennifer Connelly (dans le rôle tenu ici par Anne Coesens), Ruth Wilson et Dominic West (les deux héros de la série The Affair) seront également de la partie.

Jean-Benoit Ugeux est le seul rescapé du cast original à participer à l’aventure: « on n’a trouvé personne d’aussi pervers et inquiétant pour le remplacer », aurait déclaré un responsable de production américain.

 

 

C’est Steven Zaillian (auteur du scénario de Millenium: Les hommes qui n’aimaient pas les femmes) qui adaptera la série pour le grand écran, mais le trio qui a signé l’histoire originale est attendu dans les prochains jours à Los Angeles pour collaborer de près au projet.

 

Matthieu Donck, Stéphane Bergmans et Benjamin d’Aoust s’attelleront-ils ensuite à l’écriture d’une deuxième saison basée autour du personnage de Yoann Peeters ? Le mystère reste entier et il est presque aussi dense et stressant que celui qui nous a tenus en haleine pendant cinq semaines devant notre petit écran.

Regardez aussi

Deborah-Francois-Cinevox

« Les Particules élémentaires » de Déborah François

La comédienne belge est à l’affiche de l’adaptation pour France Télévisions du roman culte de …