L’ACID pour « Aya » de Simon Coulibaly Gillard

Nouvelle sélection cannoise pour le cinéma belge! Aya, premier long métrage de Simon Coulibaly Gillard, a été sélectionné pour prendre part à l’ACID 2021. Laboratoire pour la création et la diffusion, l’ACID organise depuis 1993 une section parallèle au Festival de Cannes, regroupant neuf longs métrages, fictions et documentaires, choisis par une quinzaine de cinéastes de l’association. 

Simon Coulibaly Gillard est l’auteur de trois documentaires, tous tournés sur le continent africain : Anima, Yaar et Boli bana. Son premier long métrage de fiction, Aya, se déroule en Côte d’Ivoire.

Aya grandit avec  sa mère sur l’île de Lahou. Joyeuse et insouciante, elle aime cueillir des noix de coco et dormir sur le sable. Pourtant, son paradis est voué à disparaitre sous les eaux. Alors que les vagues menacent sa maison, Aya fait un choix : la mer peut bien monter, elle ne quittera pas son île.

Produit par Alice Lemaire et Sébastien Andres pour Michigan Films, Aya a reçu le soutien de l’aide aux productions légères (comme Une vie démente, Fils de Plouc ou Losers Revolution). Une magnifique sélection donc, pour ce projet audacieux et hybride, mêlant fiction et documentaire.

Egalement sélectionné à l’ACID, le documentaire Soy Libre de Laure Portier, coproduit en Belgique par Need Productions.

Regardez aussi

« J’peux pas, j’ai cinéma! », le retour!

Après une 1ère édition qui a permis à des milliers de spectateurs de retrouver le …