Home / News / Evenements / Le cinéma belge pleure Marc Engels

Le cinéma belge pleure Marc Engels

On a appris hier la disparition de l’ingénieur du son belge Marc Engels, 54 ans, emporté par le COVID-19. Compagnon de route de nombreux cinéastes belges et internationaux, salué à plusieurs reprises pour son travail (lauréat notamment d’un César en 2017 pour L’Odyssée de Jérôme Salle, nommé aux Magritte en 2016 pour Je suis mort mais j’ai des amis des frères Malandrin et en 2019 pour Tueurs de François Troukens et Jean-François Hensgens), sa disparition a profondément ému la profession.

On retrouve Marc Engels à l’oeuvre sur de nombreux longs métrages belges marquant, ayant voyagé dans le monde entier, de Calvaire de Fabrice du Welz en 2004 à Continuer de Joachim Lafosse en 2018, en passant par Komma de Martine Doyen, Cages d’Olivier Masset-Depasse, Ex-Drummer de Koen Mortier, Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg ou encore L’Economie du Couple de Joachim Lafosse). Il travaille également sur de nombreuses coproductions françaises, parmi lesquelles Hors-la-loi de Rachid Bouchareb, Möbius d’Eric Rochant, Nos futurs de Rémi Bezançon ou encore récemment Dune Dreams de Samuel Doux. Il retrouve le réalisateur français Eric Rochant sur les saisons 3 & 4 du Bureau des Légendes, qui l’entrainent en Ukraine, en Azerbaïdjan ou encore au Maroc où il tourna également Continuer avec Joachim Lafosse.

Les hommages affluent sur les réseaux sociaux:

« Le plus doux, le plus soutenant des ingénieurs du son ! Notre amitié de plateau, je pense à ta compagne et à tous les cinéastes belges qui t’aimaient et t’admiraient ! L’Economie du couple, ton calme et ta concentration, le Maroc et nos discussions dans le froid et le vent. » (Joachim Lafosse)

« Sans toi, Tueurs et Caids n’auraient pas eu cette force… merci Marc pour ton enthousiasme et ton amitié. Tu étais l’une des plus belles oreilles du cinéma belge… » (François Troukens)

« Marc Engels nous a été volé par cette merde de virus. C’était un ami de 30 ans, un collègue, un frère, un gentleman, un prince, un ingénieur du son, un mari, un homme. Un peu de baume sur tous les cœurs qui saignent. Surtout celui, de sa femme… » (Bouli Lanners)

« J’apprends avec stupeur que Marc Engels vient d’être emporter par le Covid … Marc était un camarade, un professionnel exigeant et un ami de longue date. Je pense à sa compagne, ses enfants et à ses amis, très nombreux. Prenez soin de vous. » (Fabrice du Welz)

Toutes nos pensées vont à sa famille et ses proches.

Photo: Roch Tran

 

 

Regardez aussi

Réouverture des salles: j’peux pas, j’ai cinéma!

Ca y’est, ce mercredi 1er les salles de cinéma ré-ouvrent enfin, après plus de 3 …