Le (très) Grand Soir

C’est la surprise punk de Cannes : Benoit Poelvoorde, Bouli Lanners et Yolande Moreau décrochent le Grand prix du jury à Un certain Regard avec le Grand Soir des Grolandais Delépine et Kervern.


Cette année, la section Un Certain Regard semble avoir légèrement changé de cap avec une sélection qui s’apparentait plutôt à une sélection officielle bis alors que La Quinzaine des réalisateurs occupait le créneau plus aventureux, habituellement dévolu à Un Certain Regard.

On y retrouvait donc des longs métrages qu’on attendait plutôt en compétition officielle et qui y auraient eu toute leur place. Comme  Le Grand Soir ou A Perdre la Raison que nous avons suivi avec beaucoup d’attention.

 

 

Dans ce contexte, c’est surtout le film de Delépine et Kervern qui semblait le plus décalé. Certes le duo grolandais est un duo d’auteurs… mais pas vraiment au sens cannois du terme. Et le casting explosif composé de Benoit Poelvoorde, Albert Dupontel, Brigitte Fontaine, Bouli Lanners, Yolande Moreau ou Didier Wampas semblait bizarrement décalé au cœur d’un festival en général plutôt académique.

Mais le jury d’Un Certain Regard, soit Leïla Bekhti (actrice); Tonie Marshall (réalisatrice et productrice),  Luciano Monteagudo (Critique cinéma à Página/12 – Buenos Aires) et Sylvie Pras (Responsable des Cinémas au Centre Pompidou à Paris, Directrice artistique du Festival de La Rochelle) sous la présidence de Tim Roth n’en a eu cure : Le Grand Soir, punk et déjanté, remporte carrément le  prix spécial du jury de la section. Enoooorme!

 

 


 

[Photos Maryline Laurin]


[Photo Maryline Laurin]

Regardez aussi

Bande-annonce: « Les Huit montages » de Felix van Groeningen et Charlotte Vandermeersch

Découvrez la bande-annonce du dernier film de Felix van Groeningen et Charlotte Vandermeersch, Les huit …