Home / News / Evenements / Leïla Bekhti et Damien Bonnard, « Les Intranquilles » de Joachim Lafosse

Leïla Bekhti et Damien Bonnard, « Les Intranquilles » de Joachim Lafosse

On en sait un peu plus sur Les Intranquilles, le prochain film de Joachim Lafosse, qui se tournera cet été, avec en tête d’affiche les excellent·es Leïla Bekhti et Damien Bonnard.

Les deux comédiens français y incarnent un couple dont le quotidien est bouleversé par la bipolarité de Bonnard, qu’il affronte avec le soutien de sa compagne, interprétée donc par Leïla Bekhti, engagée dans un grand-huit émotionnel exigeant et éreintant, s’accrochant aux souvenirs et à l’amour qu’elle lui porte pour traverser ces tempêtes, et préserver leur enfant.

Ce drame intime, dans la lignée peut-on imaginer de L’Economie du Couple, devrait offrir un véritable écrin au talent de Damien Bonnard, que beaucoup ont découvert à l’occasion de sa performance remarquable dans Les Misérables (ou d’autres déjà dans Rester vertical d’Alain Guiraudie ou En liberté! de Pierre Salvadori, et de Leïla Bekthi, actrice tout-terrain vue récemment dans Chanson Douce de Lucie Borleteau (adapté du Goncourt de Leïla Slimani) ou encore The Eddy, la série Netflix signée Damien Chazelle.

Lafosse a co-écrit le scénario avec la journaliste et autrice Juliette Goudot, les scénaristes et réalisatrices Anne-Lise Morin, Lou du Pontavice et Chloé Léonil, et le scénariste et réalisateur François Pirot (qu’il retrouve 10 ans après Nue Propriété et Elève Libre). Il présente ainsi le projet au quotidien professionnel Screen Daily: « Depuis mes touts premiers films, mon but a toujours été de proposer au public des récits qui soient avant tout conduits par des personnalités complexes, en veillant toujours à en mettre en scène leurs nuances. Malgré l’intensité de la dernière crise de Damien, et ses efforts pour se soigner, est-ce que Leïla sera capable de voir son amant et le père de son enfant autrement que comme un homme atteint de bipolarité? Réussira-t-elle à rester engagée dans cette relation malgré la peur que crée cette condition? »

Pour ce nouveau film, le cinéaste belge est accompagné par Stenola Productions. Le film est donc produit par Anton Iffland Stettner et Eva Kuperman, à qui l’on doit notamment Even Lovers Get the Blues, le premier film de Laurent Micheli, La Vie à venir de Claudio Capanna ou encore le prochain film de Jan Bucquoy, La Dernière Tentation des Belges (souvenez-vous, nous vous entraînions sur le tournage il y a quelques mois).

Ce quasi huis-clos, qui devait se tourner ce mois-ci avant la crise du Covid, devrait se tourner de mi-juillet à début septembre au Luxembourg notamment.

En attendant d’en savoir un peu plus, retrouvez le podcast « Les Rituels » à l’occasion du quel le cinéaste se livre sur la place que l’écriture occupe dans sa vie et dans son quotidien, et évoque nombre de ses films, dont Les Intranquilles.

 

Regardez aussi

Plein feu sur les talents 🇧🇪 au BRIFF!

Le BRIFF, qui se tiendra du 3 au 13 septembre prochains, se dévoile petit à …