Les actrices belges en force aux César 2022!

L’Académie des César vient de dévoiler la liste de ses nominations pour la 47e édition des César! Et l’on retrouve en lice pas moins de 3 actrices belges, ainsi que de nombreux autres talents!

Cinquième nomination pour Virginie Efira, déjà citée l’année dernière dans la catégorie Meilleure actrice pour Adieu les cons, en 2017 pour Victoria, en 2019 pour Un amour impossible, et Meilleure actrice dans un second rôle en 2019 pour Le Grand Bain. Elle est en lice cette année pour Benedetta de Paul Verhoeven. Une telle constance laisse rêveur!

Dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle, on retrouve la toute aussi constante Cécile de France. Un coup d’oeil à son palmarès jusqu’ici? César du Meilleur espoir en 2003 pour L’Auberge Espagnole, César de la Meilleure actrice dans un second rôle en 2006 pour Les Poupées russes, et cinq nominations pour le César de la Meilleure actrice (pour Fauteuil d’orchestre, Quand j’étais chanteur, Un secret,  La Belle saison et Mademoiselle de Joncquières), rien que ça! Elle est en lice cette année pour son rôle dans Illusions perdues.

Le film de Xavier Gianolli totalise pas moins de 15 nominations, porté notamment par son excellent casting, dont la jeune comédienne belge Salomé Dewaels, en lice pour le César du Meilleur espoir féminin. Un coup de projecteur précieux pour sa jeune carrière, après la présentation du film au Festival de Venise, et sa nomination dans la même catégorie pour les Magritte du Cinéma.

Salome-Dewaels-Illusions perdues

Toujours pour Illusions perdues, on retiendra la nomination du chef opérateur belge Christophe Beaucarne, nommé pour le César de la Meilleur Image. Il s’agit déjà de sa 6e nomination, après celles pour Coco avant Chanel, Tournée, La Belle et la Bête, Mal de Pierres et Barbara. Il croisera peut-être sa compatriote Pascaline Chavanne, elle aussi habituée de la Cérémonie, puisqu’il s’agit de sa 10e (!) nomination dans la catégorie Meilleurs costumes, un César qu’elle a déjà remporté deux fois pour Renoir en 2014 et J’accuse en 2020. Elle concourt cette année pour Annette de Leos Carax, tout comme les Belges Paul Heymans et Thomas Gauder, dans la catégorie Meilleur son. Le film coproduit en Belgique par Scope Pictures et Wrong Men totalise 11 nominations.

Malgré sa Palme d’Or, et sa reconnaissance internationale, Titane de Julia Ducournau, coproduit en Belgique par Frakas Productions, ne décroche « que » 4 nominations, dont l’une pour son excellent chef opérateur belge, Ruben Impens. Le même nombre de nominations que Onoda d’Arthur Harari, également coproduit par Frakas, en lice pour le César du Meilleur film.

« Les Intranquilles »

Notons enfin que Les Intranquilles de Joachim Lafosse vaut néanmoins deux belles nominations à ses bouleversants interprètes, Leïla Bekhti, en lice pour le César de la Meilleure actrice, et Damien Bonnard, en lice pour celui du Meilleur acteur.

Regardez aussi

Titane-Julia-Ducournau

« Titane », film pyromane

Le Festival de Cannes 2022 bat son plein, l’occasion de rédecouvrir Titane, la Palme d’Or …