Home / News / Evenements / Magritte 2019: les courts métrages pré-sélectionnés

Magritte 2019: les courts métrages pré-sélectionnés

Ca y’est, on connaît les courts métrages pré-sélectionnés pour la 9e édition des Magritte du Cinéma belge, qui aura lieu le 2 février prochain. Parmi les films en lice, des champions de l’année écoulée, des petits nouveaux, des valeurs sûres, de belles surprises et des récidivistes!

Fiction

Côté fiction, on retrouve une fois de plus en force les films de l’escadron Hélicotronc, cette année Icare de Nicolas Boucart (Grand Prix au Brussels Short Film Festival), Un Garçon d’Isabelle Schapira et Vihta de François Bierry (Grand Prix à Clermont-Ferrand). Figure également dans la liste en toute logique D’un château l’autre d’Emmanuel Marre, Pardino d’or au Festival de Locarno, déjà nommé l’année dernière pour Le Film de l’été, et qui vient de remporter le Bayard du Court métrage au Festival de Namur, festival où était d’ailleurs également 4 fois primé Une soeur de Delphine Girard. Autre film attendu, Calamity de Séverine Streyker et Maxime Feyers, multiprimé en festival. On notera également la deuxième réalisation de la comédienne Salomé Richard (Magritte du Meilleur espoir il y a deux ans pour Baden Baden), dont elle nous parlait ici, La Grande Vacance. Auxquels s’ajoute bien sûr une liste de redoutables challengers….

  • Axolotl d’Olivier Smolders

Un homme accepte une place de concierge dans un vieil immeuble et, enfermé dans la loge, entreprend un étrange travail de deuil. Il découvre que, derrière les murs, un système de couloirs secrets permet d’observer les locataires. Mais est-ce vraiment les locataires qu’il espionne ainsi ?

>> Cinéaste prolifique à l’univers fort et étrange, Olivier Smolders a déjà été nominé pour le Magritte du Meilleur court métrage pour La Part de l’ombre en 2015.

  • Calamity de Séverine de Streyker et Maxime Feyers

France rencontre la petite amie de son fils pour la première fois. Elle perd le contrôle…

  • D’un château l’autre d’Emmanuel Marre

Printemps 2017. Pierre, vingt-cinq ans, étudiant boursier dans une grande école parisienne loge chez Francine, soixante-quinze ans, clouée par le handicap dans un fauteuil roulant. Ils assistent perplexes à la kermesse électorale de l’entre-deux tours qui bat son plein, dehors. Loin de la kermesse électorale, Pierre aide le corps de Francine et Francine essaie de soigner l’âme de Pierre.

  • Garçon d’Isabelle Schapira

Aujourd’hui, Tatiana, 17 ans, ne va pas en cours. Avec ses amies, elle doit foncer à un événement bien plus important, dire au revoir à ce garçon qu’elle n’est pas prête à quitter.

  • Icare de Nicolas Boucart

Sur une minuscule île couronnée de falaises abruptes, se dresse face à la mer une seule et unique maison. Obsédé par le rêve que l’homme puisse un jour voler à l’image de l’oiseau, un inventeur expérimente ses machines sur ce morceau de terre abandonné. Pour cet homme, seule une âme pure, légère, naïve est capable d’un tel exploit. Recruté du continent, Joseph, onze ans, semble être le parfait candidat.

  • La grande vacance de Salomé Richard

Une jeune bruxelloise est en vacances dans le sud de la France. Sa mère a un accident. Prise entre ici et là, accrochée au téléphone, elle erre vers l’indépendance.

  • Make Aliens Dance de Sébastien Petretti

Gillingham, UK, 2017. Mike est un producteur de musique en chute libre. Dan, son ingé son est lassé, Murphy, son frère autiste s’isole, accroché jour et nuit à un casque audio, tandis que Lilli, leur maman, semble glisser hors de la réalité. Ils traversent une sale période de leurs vies ; Mazzy, la cadette, chanteuse à la voix somptueuse, a disparu.

>> Make Aliens Dance est le 4e court métrage en 3 ans du très prolifique Sébastien Petretti, à qui l’on doit notamment Etat d’Alerte sa mère, carton d’audience sur Youtube. Make Aliens Dance, premier film en anglais, était notamment sélectionné au Brussels Short Film Festival et au Festival de Namur.

  • Une sœur de Delphine Girard

Une nuit. Une voiture. Alie est en danger. Pour s’en sortir elle doit passer le coup de téléphone le plus important de sa vie.

  • Vihta de François Bierry

Serge et ses quatre collègues sont salariés d’une petite entreprise, fraîchement rachetée par un grand groupe. Comme cadeau de bienvenue, ils sont conviés par leur nouvel employeur à une journée détente dans un centre thermal.

  • You’re lost little girl de Cédric Bourgeois

Anna, une jeune femme sourde et muette, vit avec sa grand-mère dans un camping. Alors que cette dernière doit être hospitalisée, Anna se retrouve seule et devient une proie facile… 

>> You’re lost little girl est déjà le 6e court métrage de Cédric Bourgeois, qui a reçu pour ce film le Grand Prix au Ras Dam festival de Tournai. Il est produit par Need Productions.

Animation

Côté animation, de nombreux films d’école sont cette année en lice, issus notamment de la Haute Ecole Albert Jacquard, et de La Cambre. On notera également la très régulière présence d’Arnaud Demuynck, ainsi que celle de La Bague au doigt, le nouveau opus en stop motion de Gerlando Infuso.

  • Ephemeral de Pierre Watteyne

Dans les décombres d’un wagon de métro abandonné, une créature luminescente apparaît et se met à voltiger au travers des décombres.

>> Ephemeral est un court métrage réalisé Pierre Watteyne dans le cadre de sa formation de à la Haute Ecole Albert Jacquard. Il a notamment été montré au Festival de Namur, à Anima et au Filem’On.

  • Holy de Kevin Phan-Lac

Un papa démon conduit son fils chez le docteur, car celui-ci possède un halo dont il n’arrive pas à se défaire. Dans le cabinet, le spécialiste utilise des méthodes incongrues pour traiter ce phénomène inexpliqué. 

>> Holy est un court métrage réalisé par Kevin Phan-Lac dans le cadre de sa formation à la Haute Ecole Albert Jacquard. Il a notamment été montré au Festival de Namur, à Anima et au Filem’On.

  • La bague au doigt de Gerlando Infuso

Icaro choisit le jour de la Saint-Valentin pour demander la main de sa spendide Vanilla dans leur restaurant préféré, « El Muelle ». Son engagement sincère est pourtant mis à l’épreuve par le grand chef Dimitri qui, derrière les portes de sa cuisine, met tout en oeuvre pour que le jeune séducteur se brûle les ailes…

>> La Bague au doigt est le cinquième court métrage de Gerlando Infuso, qui développe dans ses films un univers très personnel en stop motion peuplé de marionnettes et d’objets réels. Le film a fait sa première en octobre dernier au Festival de Namur.

  • Le quatuor à cornes d’Arnaud Demuynck et Benjamin Botella

Au cours d’un périple fantaisiste jusqu’au bord de la mer, quatre vaches vont découvrir la liberté dans le monde inconnu qui s’étend au-delà de leur pré. Cette odyssée riche en aventure, en rencontres burlesques, disputes, réconciliations et découvertes, confronte chacune à ce qui pouvait lui arriver de pire, et transforme le troupeau initial, trop lié par l’habitude, en une irréductible bande d’amies, solidaires et affranchies.

>> Arnaud Demuynck a déjà été nominé à trois reprises pour le Meilleur court métrage (avec Sous un coin de ciel bleu, Le Parfum de la carotte et Le Vent dans les roseaux l’année dernière), alors que c’est la 7e nomination pour la société du réalisateur, La Boîte… Productions. Le film fait partie d’une collection de courts métrages éponyme sortie à l’automne en salles.

  • Les monstres marins de Perrine Pype

Que savons-nous vraiment de la vie dans les fonds marins ? Des monstres marins s’y cachent-ils ?

>> Les Monstres Marins est un court métrage réalisé par Perrine Pype dans le cadre de sa formation à La Cambre.

  • Not today de Marine Jacob

Ce n’est toujours pas aujourd’hui que la grande faucheuse emportera la grand-mère. 

>> Not Today est un court métrage réalisé par Marine Jacob dans le cadre de sa formation à La Cambre. Il a notamment été montré au Festival de Namur et au Filem’On.

  • Récit de soi de Géraldine Charpentier

Jeune fille, Lou a toujours aimé être torse nu et à toujours détesté les jupes. L’arrivé des menstruations a été un terrible bouleversement. Être une femme est terrible tout simplement. Un jour, elle découvre le film Tomboy

>> Récit de soi est un court métrage réalisé par Géraldine Charpentier dans le cadre de sa formation à La Cambre. Il a notamment été montré au Festival Les Enfants Terribles.

  • Simbiosis carnal de Rocío Álvarez

Un voyage poétique à travers l’histoire du désir et de la sexualité, depuis le premier organisme unicellulaire à l’être humain, qui invente le plaisir calculé : l’érotisme. Une histoire traversée par les conflits moraux, qui fait la part belle au plaisir féminin longtemps ignoré et réprimé, et qui culmine en un final explosif.

>> Illustratrice, et animatrice, Simbiosis Carnal est le deuxième film de Rocio Alvarez, produit par Zorobabel et Caméra etc. Le film a notamment été sélectionné au Festival de Namur.

  • The voice over de CALM ! – Claudia Cortes Espejo, Lora D’Addazio et Mathilde Remy

Bobby mène une vie simple, … , si seulement il n’entendais pas constamment une voix dans sa tête.

>> The Voice over a participé à de nombreux festivals, et a été découvert en mai dernier à Bruxelles dans le cadre du Brussels Short Film Festival.

  • Tiny big de Lia Bertels

Un film chorégraphique sur l’être humain possédé par la terre, l’amour et l’argent.

>> Tiny Big a été présenté dans de nombreux festivals, dont le prestigieux Festival d’Annecy.

 

Le Comité de sélection était composé de représentants du FIFF, de la SABAM, de Be tv, du Brussels Short Film Festival, de la RTBF, du Festival Le Court en dit Long, d’Anima, du Festival du Film d’Amour de Mons, du Festival Les Enfants Terribles, du BIFFF, du Brussels Film Festival, ainsi que Benoit Feroumont, Ann Sirot et Raphaël Balboni, lauréats 2018 des Magritte des Meilleurs courts métrage d’animation et de fiction, pour leur travail et leur engagement en faveur des Magritte du Cinéma. 

La 9e Edition des Magritte du Cinéma se déroulera au Square le 2 février 2019. D’ici là, les membres de l’Académie (près de 800 professionnels du cinéma) seront appelés à se prononcer, en deux tours de votes, pour désigner les nominés d’abord, puis les lauréats de la 9e Cérémonie.

Regardez aussi

15 docs pré-sélectionnés pour les Magritte du Cinéma

Ce sont donc 15 films documentaires qui vont concourir aux Magritte du Cinéma 2019, soit …