Marie Le Floc’h et Bérangère Mc Neese sélectionnées au Groupe Ouest

Les jeunes réalisatrices Marie Le Floc’h et Bérangère Mc Neese viennent de se voir sélectionnées pour prendre part au Groupe Ouest, une résidence européenne d’écriture de scénarios.

Chaque année, 8 projets sont sélectionnés pour prendre part à quatre sessions de coaching en écriture, des séances collectives de travail, de même que des suivis personnalisés. Parmi les prestigieux projets aidés, on retient notamment Divines de Houda Benyamina, ou encore Mignonnes de Maïmouna Doucouré.

C’est donc une opportunité bienvenue pour Marie Le Floc’h et Bérangère Mc Neese de développer le scénario de leur premier long métrage.

Marie Le Floc’h était sous le feu des projecteurs il y a quelques semaines avec son court métrage Je serai parmi les amandiers, en lice pour le César du Meilleur court métrage. Nous en parlions avec elle à cette occasion.

Elle développera dans le cadre du Groupe Ouest son premier long, Les Exilés meurent aussi d’amour. Le film suit le parcours de Sousan et de sa fille Rim, exilées en France depuis l’arrestation et l’emprisonnement de Jawad pendant la révolution syrienne, lors d’une des manifestations de 2011. Elles ont tenté de reconstruire leur vie durant ces sept années. Leur fragile équilibre bascule le jour où elles apprennent sa libération, alors que l’une et l’autre avaient tenté d’enfouir nombre de questions restées sans réponse. Le retour de cet homme, brisé par un traumatisme indicible, va profondément les bouleverser et les pousser à affronter leurs propres difficultés à vivre jusqu’à leur possible résilience.

Ce questionnement sur la place de la vie intime au coeur des problématiques pratiques liées à l’exil était déjà au coeur du court métrage de la cinéaste, Je serai parmi les amandiers.

Quant à Bérangère Mc Neese, nous la rencontrions à l’automne dernier, alors que son agenda était plus chargé que jamais. Son dernier court métrage, Matriochkas (Magritte du Meilleur court métrage de fiction en 2020), continuait une carrière extraordinaire, elle venir de terminer le tournage de quelques épisodes de la série Baraki pour la RTBF, de réaliser un documentaire pour Canal +, de tourner dans une série Netflix, et travailler en parallèle sur l’écriture de son premier long, avant d’entamer le tournage d’une autre série RTBF, Fils de.

Son premier long, Immaculées, a pour héroïne Héloïse, 17 ans, qui fuit une relation abusive avec un homme plus âgé. Elle rencontre Melo, jeune femme d’une trentaine d’années, au hasard des rues, et que sa gouaille sort d’un mauvais pas. Melo lui propose, alors que la nuit tombe, de dormir chez elle, où elles sont déjà quatre, quatre jeunes femmes aussi libres qu’abimées et pourtant d’apparence si solide. Le reste du monde devient leur terrain de jeu, leur adversaire. L’une d’entre elles, Nora, vit aussi avec son jeune fils. Nora fascine Héloïse, et elle le sait. Elles se sont créé des règles pour cette communauté, tant pratiques qu’idéologiques, qu’Héloïse apprend. Avec elles, Héloïse grandit. Mais Nora reste un élément destructeur, rongée elle-même par ses propres angoisses. Les blessures ont donné naissance à de la colère, mais aussi une force incommensurable.

Elle continue ainsi à explorer des jeunes femmes bien décidées à ne pas se laisser entraver, à l’image des univers qu’elle a pu développer dans Matriochkas, mais aussi dans Les Corps Purs, et son premier court métrage, Le Sommeil des Amazones.

 

 

Regardez aussi

Angèle ❤️ Obelix…

Angèle figure au casting exponentiel du nouvel épisode des aventures d’Astérix, réalisé par Guillaume Canet! …