Nabil Ben Yadir aux commandes d’Into the Night S2!

Netflix vient de dévoiler de précieuses informations sur la saison 2 d’Into the Night, qui devrait être diffusée à l’automne, et dont la réalisation a été confiée à Nabil Ben Yadir, ainsi qu’au cinéaste français Camille Delamarre.

On ne présente plus Nabil Ben Yadir, réalisateur des Barons, de La Marche et de Dode Hoek dont on attend le dernier long métrage, Animals. A ses côtés, on retrouve le réalisateur français Camille Delamarre (Balthazar, The Way, Last Call). L’acteur belge Anton Kouzemin (Unité 42, La Forêt, La Trêve, Le cri du Homard) fait son apparition dans les nouveaux épisodes et rejoint les acteurs de la première saison à succès, dont Pauline Etienne, Laurent Capelluto, Nabil Mallat, Jan Bijvoet et Babetida Sadjo, mais aussi Mehmet Kurtulus, Ksawery Szlenkier, Vincent Londez, Regina Bikkinina, Alba Gaïa Bellugi et Nicolas Alechine. La série Into The Night a été créée et écrite par Jason George (Narcos, The Blacklist).

La première saison avait déjà dévoilé une distribution internationale et diversifiée, composée de Belges, de Français, de Turcs, d’Allemands, d’Italiens, de Polonais et de Russes. Ce casting international est désormais encore élargi. La deuxième saison nous présentera de nouveaux personnages des Pays-Bas et d’Espagne, qui rejoindront le groupe de survivants de la série post-apocalyptique.

Nabil Ben Yadir explique à propos de la série : « J’ai été impressionné par les grandes performances d’acteurs et le mélange des langues dans Into the Night. Les acteurs viennent vraiment des quatre coins de l’Europe et ont chacun apporté leur propre culture et leurs expériences sur le plateau. Étonnamment, la magie a parfaitement opéré. Sur le plateau, nous entendions parler français, arabe, espagnol, néerlandais, italien, russe, turc, anglais et polonais. Pourtant, nous nous sommes compris, car, au bout du compte, nous parlons tous la même langue. Gérer ce brassage de nationalités et d’individualités, caractérisées par leur propre parcours, a été très enrichissant pour moi. C’est une expérience unique que j’apprécie énormément. »

Mais de quoi parle la saison 2? Souvenez-vous, à la fin de la première saison, les passagers du Vol 21 avaient trouvé refuge dans un ancien bunker militaire soviétique en Bulgarie, à l’abri du soleil. Malheureusement, ce calme relatif n’est que de courte durée lorsqu’un accident détruit une grande partie de leur approvisionnement en nourriture et que leur vie est à nouveau sur la sellette. Ils se rendent donc au Global Seed Vault, une réserve mondiale de semences située en Norvège, dans une tentative désespérée de survivre. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir cette idée… Pour le bien commun, le groupe doit se séparer, être sympathique avec l’équipage militaire et consentir des sacrifices dans une véritable course contre la montre…

 

Regardez aussi

FIFF 2021: les courts belges en lice!

Pour sa 36e édition, le Festival International du Film Francophone de Namur a décidé de …