Home / News / En bref / Nicole Palo, Binti et des courts belges animés primés ce week-end

Nicole Palo, Binti et des courts belges animés primés ce week-end

De nombreux films belges se sont distingués ce week-end aussi bien en France qu’en Belgique et jusqu’au Canada!

La semaine dernière avait lieu la 16e édition du Monte-Carlo Film Festival de la Comédie (MCFF). On retrouvait en compétition le film belge Emma Peeters de Nicole Palo, comédie surprenante sur une actrice… suicidaire! Le film était déjà sélectionné l’année dernière en clôture des Giornate degli Autori à Venise. La réalisatrice belge y a reçu le Prix du Meilleur réalisateur (on préfèrera dire cinéaste du coup).

Emma Peeters va avoir 35 ans et, dans sa vie, elle n’a rien fait de remarquable. Après des années de galère à Paris à essayer de devenir actrice, une idée l’enchante : elle décide de mettre fin à ses jours et fixe la date à la semaine suivante, le jour de son anniversaire. Au cours de ses préparatifs, Emma rencontre Alex Bodart, un employé de pompes funèbres fantasque qui va l’aider dans son entreprise téméraire. A force de stratagèmes pour cacher leurs sentiments, ils pourraient bien faire réussir le projet d’Emma.

Souvenez-vous, nous vous en parlions dans notre capsule du mois de janvier…

Pendant ce temps-là à Montréal avait lieu la 22e édition du Festival International du Film pour Enfants de Montréal, le FIFEM, où c’est un film belge qui reportait le Grand Prix, (et la mention spéciale du jury jeune!) Binti, premier long métrage de Frédérike Migom, avec Bebel Tshiani, Mo Bakker, Joke Devynck et Baloji.

Et ce n’est pas tout, puisque le film a également reçu le Prix du Jury Professionnel au JEF festival à Anvers!

Bebel Tshiani Baloji et Mo Bakker – Photo: Cinevox NL

Binti est une jeune fille de 12 ans d’origine congolaise qui a vécu toute sa vie en Belgique. Elle rêve de devenir une vloggeuse célèbre grâce à son vlog « Binti’s Bubble ». Mais quand son père et elle sont menacés d’expulsion, elle ne voit plus qu’une solution au problème: son père doit épouser la mère de son ami Elias pour pouvoir rester en Belgique. Le film revendique le droit inaliénable que devraient avoir tous les enfants de rêver.

Le film sort le 3 avril prochain en Belgique, on vous en reparle très vite.

 

Enfin, hier soir avait lieu la soirée de clôture du Festival Anima à Bruxelles, à l’occasion de laquelle était projeté en avant-première le nouvel épisode des aventures de Cowboy et Indien, La Foire Agricole, et où était annoncé le Palmarès. 5 courts métrages belges s’y sont distingués.

Nuit Chérie de Lia Bertels a reçu le Prix du meilleur court métrage belge.

Sous le cartilage les côtes de Bruno Tondeur a reçu le Grand Prix du meilleur court métrage de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ainsi que le Prix BeTV. Beau-week-end pour son producteur, Take Five, également producteur de Emma Peeters!

Robode Leo Becker s’est vu décerné le Prix des Auteurs et le Prix Cinergie, tandis que From the Snow-Covered Hillde Matty Jorissen & Wijnand Driessen recevait le Prix de la RTBF-La Trois

Regardez aussi

Appel à projets, films documentaires: Dérives

L’Atelier de production Dérives lance un nouvel appel à projets de courts métrages documentaires sur …