Home / News / Coming soon / Les nouveaux Solange Cicurel et Stephan Streker soutenus par le Centre du Cinéma

Les nouveaux Solange Cicurel et Stephan Streker soutenus par le Centre du Cinéma

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles soutiendra donc 47 projets de films, dont Adorables de Solange Cicurel, et …Et le héros s’évanouit de Stephan Streker.

Fort du beau succès public et critique remporté par Noces l’année dernière, Stephan Streker, prépare actuellement son 4e long métrage au titre énigmatique, …Et le héros s’évanouit. Comme pour son film précédent en son temps, on ne sait rien de ce nouveau projet, qui sera une fois de plus porté par Michaël Goldberg pour Daylight Films et Boris Van Gils pour Formosa.

On en sait un peu plus par contre sur le deuxième long métrage de la réalisatrice Solange Cicurel, encore auréolée du Magritte du Meilleur premier film reçu en février pour Faut pas lui dire. La cinéaste persiste et signe dans le registre de la comédie, avec un pitch délicieusement grinçant et dans l’air du temps. Voyez plutôt: Emma et Victor sont des parents formidables … mais vraiment formidables !! A ce titre, ils ne méritent  pas de subir la crise d’adolescence de leur petite Lila. Ils vont donc réagir ou plutôt over-réagir : « oeil pour oeil, dent pour dent » !

La réalisatrice sera à nouveau accompagnée par la productrice Diana Elbaum, avec sa toute nouvelle société, Beluga Tree, dont le premier projet, The Horse Boy, première réalisation en prises de vue réelles du cinéaste Ari Folman (Valse avec Bashir, The Congress), se tournera à l’automne prochain avec un prestigieux casting emmené par Lea Seydoux et Joel Kinnaman.

Bientôt en production

Parmi les autres projets aidés à la production, on note le grand retour du réalisateur iconoclaste et provocateur Jan Bucquoy, qui tournera au printemps prochain Liège Bastogne Liège. C’est l’histoire d’un père, Jan, animateur culturel en milieu hostile, et de sa fille Marie, strip-teaseuse occasionnelle qui se trouvent au bord d’un précipice. Elle veut sauter et lui s’efforce de la retenir. Comment? En lui racontant des histoires, comme dans les contes des « 1000 et une nuits ». Aussi longtemps qu’il retiendra son attention, elle ne sautera pas. Le film est produit par Anton Iffland Stettner pour Stenola Productions.

Le Centre du Cinéma soutient également le deuxième long métrage de fiction de François Pirot (Mobile Home, Eurovillage), La Vie dans les bois, produit par Tarantula. Alors que sa famille et son métier le sollicitent tout particulièrement, Mathieu, sans crier gare, s’enfonce dans la forêt et y reste. Face à cette prise de liberté radicale et à l’absence qu’elle implique, ses proches, bousculés, vont être confrontés à eux-mêmes et à leurs choix. Egalement retenus pour cette session, Soma de Miklos Keleti, un ambitieux premier film d’anticipation, et The Barefoot Emperor de Peter Brosens et Jessica Woodworth, la très intrigante suite de King of Belgians, dont Peter Brosens nous parlait ici la semaine dernière, et qui sera coproduit par Wajnbrosse Productions.

Ecriture et développement

Côté écriture et développement, cette session nous promet notamment le premier film d’une jeune réalisatrice remarquée avec son court métrage, Dalva d’Emmanuelle Nicot (A l’arraché), ou encore celui de la chorégraphe et danseuse Edith Depaule (The Raining Sisters). Egalement au travail, Benoît Feroumont et Guillaume Malandrin (primés cette année aux Magritte pour le court Le Lion et le Singe) préparent avec Fabien Vehlmann le long métrage d’animation L’effroyable aventure de Lucie contre les macrales, tandis que Jonas D’Adesky, remarqué il y a quelques années avec Twa Timoun, prépare son deuxième long métrage, Temps Mort.

On notera enfin que Thierry Michel (Enfants du hasard, L’Homme qui répare les femmes, L’Affaire Chebeya) retourne en terres congolaises avec son nouveau documentaire, L’Empire du Silence, qui revient sur l’assassinat en mars 2017 de deux experts des Nations Unies qui enquêtaient sur les massacres dans la région du Kasaï, et venaient de découvrir 60 fosses communes.

 

L’intégralité des projets aidés est à découvrir ci-dessous  ou ici en détail.

COURTS MÉTRAGES DE FICTION

Aides à la production (d’initiative belge francophone)

  • CDD : corpus crisis de Maxime Hourdain, Les Films du Carré
  • Ils surveillent de Quentin Van Roye, Survive Films
  • Lucia en el limbo de Valentina Maurel, Wrong Men North
  • Planplan culcul (animation) d’Alexandre Vignaud, Altitude 100 Production
  • Lissa ou le regard mouvant (animation) de Hannah Letaïf, Take Five
  • Migrations de Jérôme Peters, PBC Pictures

Aides à la production (d’initiative étrangère)

  • Les derniers oiseaux de Benoît Pannetier, Les Films du Carré
  • Sans amour de Simon Rieth, Replica

LONGS MÉTRAGES DE FICTION

Aides à l’écriture

  • Dalva d’Emmanuelle Nicot, Hélicotronc
  • Droit dans ses bottes de Marguerite Didierjean, No Be One
  • Melvile (animation) de Vincent Londez, Chloé Devicq et Romain Renard, Need Productions
  • Entre la vie et la mort de Giordano Gederlini, Frakas Productions
  • Les gentils d’Yves et Olivier Ringer, Ring Prod

Aides au développement

  • L’effroyable aventure de Lucie contre les macrales de Guillaume Malandrin, Benoît Feroumont et Fabien Vehlmann, Altitude 100 Production
  • Les raining sisters d’Edith Depaule, Kwassa Films
  • Temps mort de Jonas d’Adesky, Néon Rouge Productions

Aides à la production (d’initiative belge francophone)

  • La vie dans les bois de François Pirot, Tarantula
  • Si j’avais su… de Solange Cicurel, Beluga Tree
  • Soma de Miklos Keleti, WFE
  • … Et le héros s’évanouit de Stephan Streker, Daylight
  • Liège Bastogne Liège de Jan Bucquoy, Stenola Productions

Aides à la production (d’initiative étrangère)

  • B comme Baldam de Emanuel Hoss-Desmarais, Tarantula
  • Noura de Hinde Boujemaa, Eklektik Productions
  • Zanka contact d’Ismaël El Iraki, Velvet Films

Aides à la production (CCA-VAF)

  • Binti de Frederike Migom, Kwassa Films
  • The Barefoot Emperor de Peter Brosens et Jessica Woodworth, Wajnbrosse Productions

DOCUMENTAIRES DE CRÉATION

Aides à l’écriture

  • Eden d’Audrey Coeckelberghs, Hélicotronc
  • La nuit des hommes de Boris Van Der Avoort
  • Road to nowhere de Caroline D’hondt

Aides au développement

  • Antoine le guérisseur de Manuel Poutte, Lux Fugit Film
  • L’empire du silence de Thierry Michel, Les Films de la Passerelle

Aides à la production de documentaires de création (d’initiative belge francophone)

  • Alex Barbier de Laura Petitjean, Zorobabel
  • Au bonheur des dames de Agnès Lejeune et Gaëlle Hardy, Les Films de la Passerelle
  • Austral de Benjamin Colaux, Stenola Productions
  • La Restance d’Alessandra Coppola, Atelier Graphoui
  • Journal de septembre d’Eric Pauwels, L’Atelier Ulrike
  • L’aumônier et le nazi d’Idriss Gabel, Agent Double Productions
  • Le retour de Christophe Cotteret, Wrong Men North
  • Les messagers de Pierre-Yves Vandeweerd, Cobra Films

Aides à la production de documentaires de création (d’initiative étrangère)

  • Crise(s) de rire de Marie Mandy, Luna Blue Film
  • Transnistra d’Anna Eborn, Clin d’oeil Films

Aides à la production d’une série documentaire (d’initiative belge francophone)

  • Les enfants du stade de Damien De Pierpont, Matching Socks Ventures

Aides à la production (CCA-VAF)

  • Dark Rider d’Eva Kupper, Clin d’oeil Films
  • Flux de Kristof Bilsen, Man’s Films Productions

FILMS LAB

Aides à la production (d’initiative belge francophone)

  • Semira de Pauline Fonsny
  • The last women de Matthieu Reynaert
  • Dystopian Patterns (aide après réalisation) d’Isabelle Nouzha

Regardez aussi

NietSchieten

« Niet Schieten/ Ne tirez pas »: la bande-annonce

Stijn Coninx (Marina, Soeur Sourire, Daens, Koko Flanel) est de retour avec Niet Schieten/ Ne …