Un p’tit ciné ce week-end? s01e09

Non seulement le week-end arrive, mais les vacances scolaires aussi! Les salles de ciné se mettent au diapason pour attirer le jeune public, et outre le retour très animé des petites bestioles bleues créées par le Belge Peyot (Les Schtroumpfs et le village perdu), les tous petits pourront retrouver la Chouette du cinéma avec La Fontaine fait son cinéma. Pour les plus grands, pourquoi pas Enfants du Hasard, une façon intéressante d’ouvrir la discussion, et pour les encore plus grands Noces, bien sûr, mais aussi Chez Nous, ou Paris Pieds Nus.


 

Sorti cette semaine, le nouvel opus des aventures de la Chouette du cinéma, a cette fois compilé une demi-douzaine de films courts inspirés des fables traditionnelles, dont bien sûr celle de La Fontaine. La Fontaine fait son cinéma fourmille d’animaux, de bonnes idées, de maximes bien sûr, d’humour et de poésie. Cerise sur le gâteau, sa durée et son rythme conviennent parfaitement aux plus jeunes spectateurs. Vous pouvez découvrir le film à Bruxelles, Mons, Charleroi, Liège et Namur!

 

 


Sorti la semaine dernière, le nouveau documentaire de Thierry Michel et Pascal Colson, Enfants du Hasard, offre une plongée rare dans le quotidien d’une classe de 6ème primaire, à la croisée des chemins. Dans la petite école communale d’une ancienne cité minière, des élèves issus de l’immigration terminent leur cycle d’études primaires avec Brigitte, une institutrice dont l’enthousiasme bienveillant prépare ces écoliers à s’épanouir dans un monde en mutation. Le film suit le parcours scolaire de ces petits-enfants de mineurs, majoritairement musulmans et la plupart d’origine turque. Alors que certains de leurs aînés font le choix d’un repli identitaire, ce film met en lumière la manière dont les enfants cherchent à se construire et à donner un sens à leur vie. Il saisit leurs doutes et leurs réflexions lors des attentats terroristes et face au harcèlement sur les réseaux sociaux.

Le film est lui aussi à l’affiche à Bruxelles, Mons, Charleroi, Liège et Namur, ainsi qu’à Louvain-la-Neuve.

 


Toujours largement à l’affiche, le pétillant Paris Pieds Nus, nouvel opus délirant, déluré et débridé du fantasque duo Abel & Gordon, et Noces, le drame bouleversant de Stephan Streker, Prix Cinevox lors du dernier Festival International du Film Francophone de Namur,  ou encore Chez Nous, de Lucas Belvaux, dont on vous a déjà longuement parlé! Les vacances, moment idéal pour les séances de rattrapage, non?

 

 


 

Le cinéma belge, ce sont aussi de belles coproductions, comme Grave bien sûr, le premier film de Julia Ducournau, avec une pléiade de comédiens belges, dont Marouan Iddoub, Mustii, Bérangère McNeese, Sophie Breyer, Pierre Nisse mais aussi Bouli Lanners ou Jean-Louis Sbille, toujours largement à l’affiche, mais aussi Sage Femme de Martin Provost, coproduit par les liégeois de Versus, où l’on retrouve Olivier Gourmet aux côtés de Catherine Deneuve et Catherine Frot, excusez du peu! Nos talents s’exportent également, comme Virginie Efira (on vous en parlait ici), que l’on retrouve depuis mercredi en héroïne combattante dans Pris de court d’Emmanuelle Cuau. Au Galeries et à l’UGC, vous pouvez également découvrir Wrong Elements, le documentaire du romancier et cinéaste Jonathan Littell présenté en séance spéciale à Cannes en mai dernier, et coproduit en Belgique par Wrong Men.

 


 

Enfin, le Festival Millenium, spécialisé dans le cinéma documentaire du monde entier, est toujours en cours, et consacre une section au cinéma belge. N’hésitez pas à jeter un oeil à sa riche programmation, et à faire un tour dans l’une de ses salles. Et si vous êtes dans la région de Charleroi, faites un détour par le festival Festimages, consacré aux courts métrages, qui s’achève ce soir!

 


 

C’est peu de dire que vous avez le choix, non?

Bonne toile!

Regardez aussi

« I Am Chance », filles des rues

Ce mercredi sort le nouveau film de Marc-Henri Wajnberg, I Am Chance, plongée au coeur …