Home / News / Evenements / Que les Lumières soient !

Que les Lumières soient !

Les Prix Lumières sont en quelque sorte l’équivalent français des Golden Globes américains pour le septième art. Ils seront remis à Paris par la presse étrangère ce 13 janvier 2012. Dans cette 17e édition, deux longs métrages belges sont en lice dans la catégorie du meilleur film francophone : Le Gamin au Vélo et Les Géants. Face à eux : deux productions québécoises, Curling de Denis Côté, et Incendies de Denis Villeneuve. Plus le triomphateur du FIFF namurois : Et maintenant, on va où? de la Libanaise Nadine Labaki. Sacré plateau…

L’Exercice de l’État emmené par Olivier Gourmet cartonne aussi : le film est nommé dans la section « meilleur long métrage », Pierre Schoeller est cité pour son scénario et sa réalisation et naturellement Olivier Gourmet est en course pour le titre de meilleur acteur. Les concurrents? The Artist et Intouchables.


 

C’est donc ce vendredi à partir de 20 h que tomberont les verdicts des Prix Lumières. Catherine Jacob présidera cette 17e cérémonie à l’Hôtel de Ville de Paris. Elle sera épaulée par plusieurs personnalités comme notre compatriote Jonathan Zaccaï. Bonne nouvelle: la soirée sera retransmise en direct sur le site de l’Académie.

Créés en 1995 par le journaliste américain Edward Behr et le producteur français Daniel Toscan du Plantier, ces Prix Lumières de la critique internationale sont attribués aux meilleurs films du cinéma français (ou francophone) de l’année précédente. C’est l’Académie Lumières qui les désigne par vote. Cette institution réunit plus de 200 des journalistes internationaux en poste à Paris et se donne pour objectif de susciter leur intérêt pour le 7e Art français.

 

Nommé dans quatre catégories, L’Exercice de l’État, une coproduction des Films du Fleuve a assez peu de chances d’émerger. Rien à voir avec ses qualités intrinsèques, mais que peut-il  face à deux phénomènes exceptionnels ? Intouchables est devenu le film le plus populaire de tous les temps en France et The Artist est le premier long métrage français depuis longtemps à mener une vraie carrière internationale, jusqu’à être envisagé comme un candidat sérieux aux Oscars. Les journalistes étrangers devraient être sensibles à cette formidable universalité et lui faire honneur.

 

 

En 2003, le palmarès s’est aussi enrichi d’un prix supplémentaire pour les films francophones non français, remplaçant l’ancien trophée destiné aux meilleurs films étrangers. C’est dans cette catégorie que Le Gamin au Vélo et Les Géants seront opposés à Curling de Denis Côté, et Incendies de Denis Villeneuve, deux films québécois. Et à Et maintenant, on va où? de la Libanaise Nadine Labaki. Difficile de prévoir vers qui iront les suffrages de la Presse internationale. A priori, les chances des deux longs métrages belges sont ici réelles.

L’an dernier, Illégal d’Olivier Masset-Depasse avait remporté un des deux prix spéciaux, celui du public mondial structuré autour d’un vote organisé sur le site de TV5 Monde.

….

Addendum 14/01 : « The Artist » meilleur film, Maïwenn meilleure réalisatrice pour « Polisse ». Meilleur scénario : Jean-Louis Milesi & Robert Guediguian pour « les neiges du kilimandjaro ». Omar Sy est couronné ‘meilleur acteur’ pour « Intouchables ». « Incendies » de Denis Villeneuve (avec Lubna Azabal) reçoit le prix du meilleur film francophone.
Plutôt consensuel, ce palmarès des Prix Lumières…
Mais hélas, pas de récompense pour « Les Géants », « Le Gamin au Vélo » et « l’Exercice de l’Etat ».

 

La liste des nominés :

 

MEILLEUR FILM

L’Apollonide – Souvenirs de la maison close de Bertrand BONELLO

The Artist de Michel HAZANAVICIUS

L’Exercice de l’État de Pierre SCHOELLER

Le Havre de Aki KAURISMAKI

Intouchables de Eric TOLEDANO, Olivier NAKACHE

 

MEILLEUR RÉALISATEUR

Bertrand BONELLO pour L’Apollonide

Michel HAZANAVICIUS pour The Artist

Aki KAURISMAKI pour Le Havre

MAIWENN pour Polisse

Pierre SCHOELLER pour L’Exercice de l’État

 

MEILLEUR SCÉNARIO

Bertrand BONELLO pour L’Apollonide

Jean-Louis MILESI, Robert GUEDIGUIAN pour Les Neiges de Kilimandjaro

Michel HAZANAVICIUS pour The Artist

MAIWENN, Emmanuelle BERCOT pour Polisse

Pierre SCHOELLER pour L’Exercice de l’État

 

MEILLEURE ACTRICE

Bérénice BEJO dans The Artist de Michel Hazanavicius

Catherine DENEUVE, Chiara MASTROIANNI dans Les Bien-Aimés de Christophe Honoré

Valérie DONZELLI dans La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli

Marina FOIS, Karin VIARD dans Polisse de Maïwenn

Clotilde HESME dans Angèle et Tony d’Alix Delaporte

 

MEILLEUR ACTEUR

Jean DUJARDIN dans The Artist de Michel Hazanavicius

Olivier GOURMET dans L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller

Joey STARR dans Polisse de Maïwenn

Omar SY dans Intouchables d’Eric Toledano, Olivier Nakache

André WILMS dans Le Havre d’Aki Kaurismäki

 

MEILLEUR ESPOIR FEMININ

Alice BARNOLE dans L’Apollonide de Bertrand Bonello

Adèle HAENEL dans L’Apollonide de Bertrand Bonello

Zoé HERAN dans Tomboy de Céline Sciamma

Céline SALLETTE dans L’Apollonide de Bertrand Bonello

Anamaria VARTOLOMEI dans My Little Princess d’Eva Ionesco

 

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN

Grégory GADEBOIS dans Angèle et Tony d’Alix Delaporte

Guillaume GOUIX dans Jimmy Rivière de Teddy Lussi-Modeste

Raphaël FERRET dans Présumé coupable de Vincent Garinq

Denis MENOCHET dans Les Adoptés de Mélanie Laurent

Mahmoud SHALABY dans Les Hommes libres d’Ismaël Ferroukhi

 

MEILLEUR FILM FRANCOPHONE (hors de France)

Curling de Denis COTE (Canada)

Et maintenant, on va où de Nadine LABAKI (France, Liban, Italie)

Incendies  de Denis ViLLENEUVE (Canada, France)

Le gamin au vélo de Jean-Pierre DARDENNE, Luc DARDENNE (Belgique, France, Italie)

Les géants de Bouli LANNERS (Belgique, Luxembourg, France)

 

Une mention TRES SPECIALE pour l’acteur-chien dans The Artist

 

Regardez aussi

PrixCinevoxPourVivreHeureux

« Pour vivre heureux » Prix Cinevox du 33e FIFF!

C’est donc Pour vivre heureux, premier long métrage de Salima Glamine et Dimitri Linder, qui …