Home / News / En bref / screen.brussels soutient Emmanuel Marre et Fabrice du Welz

screen.brussels soutient Emmanuel Marre et Fabrice du Welz

Pour sa 11e session, le screen.brussel fund soutient le premier long d’Emmanuel Marre, le (déjà) nouveau film de Fabrice du Welz, deux longs métrages d’animation, et la prochaine série de la RTBF!

Pour sa dernière session de 2019, le screen.brussels fund a retenu 8 projets de coproduction, investissant un montant total de 1.074.000 €. Parmi les projets sélectionnés, on retrouve 5 longs métrages dont 2 d’animation, 2 séries télévisées et un documentaire.

Cinq long métrages

Inexorable de Fabrice du Welz

Inexorable raconte l’histoire de Marcel Bellmer, un écrivain qui, des années après avoir connu le succès, sortant d’une dépression, décide de déménager avec sa famille. C’est alors que Gloria se fait engager comme femme de ménage. Jeune et fragile, elle trouble Marcel au plus profond de lui.

Lilith & De Gebroeders Schimm de Michael Van Ostade

Lilith & Les frères Schimm est un film d’aventure passionnant sur Lilith, une petite fille rebelle qui doit intégrer un internat contre son gré, quand sa maman Merel part de l’autre côté du monde pour effectuer des recherches sur les oiseaux. A l’internat elle fait rapidement la connaissance de quelques amis originaux : Kasper, Margot et Jimmy. Avec eux et les étranges chasseurs de fantômes, Wout et Hans Schimm, elle se retrouve dans sa propre aventure. Lilith & Les frères Schimm est un film sur la famille, les amis et l’apprentissage de la gestion du petit monstre noir en chacun de nous.

Carpe Diem d’Emmanuel Marre

Cassandre, 26 ans, est hôtesse de l’air dans une compagnie low-cost. Elle vit au jour le jour et passe de vol en fête sans lendemain. Comme pseudo Tinder, elle a choisi Carpe Diem. Elle se reconnaît pleinement dans la devise de sa compagnie « Le monde n’attend pas ».

Carpe Diem est le premier long métrage du réalisateur bruxellois, dont les deux précédents moyens métrages, Le Film de l’été et d’Un château l’autre ont tourné dans le monde entier. Le film est produit par Wrong Men.

Deux longs métrages d’animation

Titina de Kasja Naess 

Titina est une épopée polaire sur la mort mystérieuse de Roald Amundsen (le célèbre explorateur norvégien), la honte pure d’Umberto Nobile (Ingénieur de dirigeable italien) et sur Titina, le premier (et dernier) chien au pôle Nord. Vu à travers les yeux du chien de la rue, Titina raconte une histoire véridique de gloire et de défaite. Une production Vivi Films.

Le Tour du Monde en 80 Jours de Samuel Tourneux

Passepartout, un jeune ouistiti rêveur et timoré, voit sa vie chamboulée lorsqu’il rencontre un beau jour l’aventurier Phileas Fogg. Frimeur, et toujours prêt à relever le moindre défi avec sa fidèle planche de surf, il accepte un pari insensé : faire le tour du monde en 80 jours ! Et Passepartout sera son fidèle assistant. Un production Umedia.

Un documentaire

Trésors de la Mésopotamie de Pascal Cuissot

À 63 ans Jawad Bashara, écrivain irakien, a passé plus de la moitié de sa vie en exil. Mais, lorsque les troupes de l’État Islamique ont entrepris de faire disparaître les origines sumériennes de notre civilisation, il a décidé de revenir en Irak et d’agir. Ainsi, Jawad refait pour nous le chemin qui a fait entrer l’homme dans l’Histoire. Et, accompagné d’archéologues et de geeks, il se donne pour mission d’immortaliser notre patrimoine commun. Le film est produit par Need Productions.

Deux séries télévisées

Faits réels Produit de Ionut Teianu

De tout temps, les femmes ont dû mener des combats. Certaines d’entre elles sont devenues les figures de proue de combats publics, elles ne se sont pas laissé faire et se sont battues pour l’égalité, leurs droits, la justice… Faits réels est une série documentaire, une fiction du réel qui retrace leur histoire. Une production Beluga Jungle.

Unseen de Geoffrey Enthoven

Unseen est une série fantastique qui raconte comment, sur une vingtaine de jours, des gens et leurs familles sont confrontés à un phénomène mystérieux : certains d’entre eux deviennent invisibles. Leur invisibilité devient un handicap ou un pouvoir, un outil de protection, de voyeurisme, de vengeance ou de domination.

Il s’agit de la prochain série issue du FOnds série RTBF/ FWB, elle sera produite par Kwassa Films.

Regardez aussi

Sortie DVD de luxe pour « Manu »

Manu, l’homme qui ne voulait pas lâcher la caméra, le documentaire d’Emmanuelle Bonmariage, sort cette …